Archives

jusqu’au 28 novembre, à Paris

un ange en exil... d’après Rimbaud, à l’Atalante

Au pied de la butte Montmartre, le Théâtre de l’Atalante, dirigé par Alain Alexis Barsacq, rejoint le partenariat Réduc’snes (voir détails), en proposant aux syndiqués du Snes un tarif réduit (11 euros au lieu de 16 euros, réservation obligatoire) et diverses formes de coopération aux enseignants intéressés (contacter Rita Choteau au 01 42 23 17 29) : ->fourniture de documentation de travail sur les spectacles choisis, et possibilités d’assister à certaines séances de répétitions et de quelques invitations aux professeurs accompagnant un groupe ou souhaitant l’organiser,
- >possibilités de rencontres avec l’équipe artistique après le spectacle ou en rendez-vous à l’extérieur suivant la disponibilité de la compagnie,
- >possibilités de participer, dans la mesure du possible, à la réalisation de projets pédagogiques prenant comme support le théâtre,
- >tarif préférentiel de 4 euros la place au lieu de 16 euros aux élèves du 18ième arrondissement pour les douze représentations de chaque spectacle joué à L’Atalante, (7 euros la place au lieu de 16 euros aux autres élèves d’île de France)

« Tel Lucifer, Rimbaud parvient à se faire chasser du Ciel, le Ciel de la jeunesse. Dès le début, il a bravé le destin. Le brillant garçon, qui possède tous les dons et les méprisent, tout à coup coupe sa vie en deux. Acte à la fois superbe et terrible. Satan lui-même n’aurait pu inventer un châtiment plus cruel que celui que Rimbaud s’infligea dans son orgueil et son égotisme invincibles ; Alors même qu’il tourne le dos à son adolescence, il renonce à son trésor (le génie créateur) au profit de ce « secret et puissant instinct de mort qui est en chacun de nous » et dont Amiel a si bien parlé. Il avait donné d’innombrables bourgeons ; mais fleurir ? Fleurir est le signe de la corruption finale. Il a préféré mourir en bouton. » A partir de ce texte d’Arthur Miller, et autour de l’œuvre d’Arthur Rimbaud, John Arnold a conçu et mis en scène un spectacle avec la Compagnie Lagarrigue-Boulzaguet, Un Ange en exil, de l’insoumission à la désertion, présenté jusqu’au 26 novembre tous les soirs à 20 h 30 (sauf dimanche à17 h),
A L’ATALANTE
10, place Charles Dullin 75018 Paris (M° Anvers). 01 46 06 11 90
Réservation possible par mail : latalanteciedesmatinaux@yahoo.fr

Autres articles de la rubrique Archives

Mots-clés