Archives

jusqu’au 26 mars

le belvédère au Théâtre de Gennevilliers

Horvàth se décrit comme un « mélange magyar, croate, allemand et tchèque ». Il écrit en allemand, mais précise « le concept de patrie, falsifié par le nationalisme, m’est étranger. Ma patrie c’est le peuple ». Cette pièce se situe en 1927, dans un contexte où les plaies de la première guerre se referment doucement, mais où se développe un individualisme forcené, où l’absence de repères, la recherche du plaisir immédiat, l’effacement des sentiments au profit des sensations ouvre la porte au fascisme. Dans le huis-clos d’un hôtel minable et désert s’affrontent des personnages qui se mentent, se racontent des histoires, se mettent en scène, jusqu’au moment où survient une jeune femme amoureuse qui remet en cause la « comédie » dans laquelle se sont installés les personnages. Toute leur énergie va se déployer d’abord pour l’expulser du jeu, puis pour s’accaparer l’argent dont elle avoue avoir hérité. L’odieux le dispute au mesquin chez ces personnages, qui ont oublié toute conscience. On oscille entre mélodrame et comédie, ordinaire et étrange, burlesque et tragique, réalisme et surréalisme.
La mise en scène épouse ces décalages. Les personnages sont toujours sur le plateau, mais parfois ils sont dans le jeu et parfois hors jeu et ils n’ont pas toujours le sexe du rôle. Ainsi la baronne est jouée par un homme (mais n’est-ce pas elle qui mène le jeu dans la première partie, puisqu’elle est la seule cliente, celle qui fait tourner l’hôtel et qui s’« offre » le patron) et son frère, le baron, par une femme. Les acteurs sont très bons. Une pièce originale qui mérite d’être découverte.
Micheline Rousselet

Le belvédère
De Ödön von Horvàth
Mise en scène de Jacques Vincey
Avec Hélène Alexandridis, Guillaume Durieux, Jeanne Herry, Olivier Rabourdin, Philippe Smith, Stanislas Stanic, Jacques Verzier.
Théâtre de Gennevilliers, 41 avenue des Grésillons, 92230 Gennevilliers.
Jusqu’au 26 mars, le mardi à 19 H 30, du mercredi au samedi à 20 H 30, le dimanche à 16 H

Autres articles de la rubrique Archives