Archives

saison 2007-2008

au Théâtre des Quartiers d’Ivry partenaire réduc’snes

Une pièce de Shakespeare, une œuvre de jeunesse de Brecht montée pour la première fois en France, voilà déjà de quoi aiguiser la curiosité du spectateur. Si l’on ajoute une pièce de Jean Renoir le cinéaste, un triptyque de Marie Ndiaye, prix Fémina en 2001 et un texte de Michel de Ghelderode, maître du théâtre belge, on salue la diversité, l’originalité et la richesse d’une programmation entre la découverte de textes contemporains et la redécouverte de textes classiques….
" Carola " dont l’action se situe dans un théâtre pendant l’occupation a inspiré à François Truffaut son Dernier métro. Acteurs et techniciens confrontés à cette situation particulière se trouvent dans l’obligation de prendre position dans l’exercice de leur métier comme dans leur vie personnelle. Jean-Claude Penchenat qui fut le directeur du Théâtre du Campagnol et qu’une mission de décentralisation a conduit au Théâtre des Quartiers d’Ivry fait découvrir cet univers et le talent d’auteur dramatique de Jean Renoir (jusqu’au 13/10, puis en tournée au Théâtre des Sources de Fontenay-aux-Roses les 20-21/10, au Théâtre de l’Epée de Bois, autre paretenaire "Réduc’snes" en novembre).

"
Mesure pour mesure " de Shakespeare, du 8 novembre au 5 décembre, est une pièce sur la justice, donc sur les injustices. Pendant qu’il voyage loin de son Duché de Vienne, le Duc laisse le pouvoir à Angelo qui a toute sa confiance. Mais celui-ci, livré à la griserie du pouvoir fait preuve d’autorité. Il fait arrêter et condamner à mort Claudio accusé d’avoir fait un enfant à Juliette en dehors des liens du mariage. Isabella, sœur de Claudio, intervient auprès d’Angelo pour demander sa clémence. Celui-ci décide que Claudio aura la vie sauve à la condition qu’Isabelle réponde à son amour…
C’est Adel Akim qui met en scène cette pièce réaliste confectionnée avec l’étoffe des rêves.

Puis Shakespeare laissera la place à Brecht du 7 janvier au 3 février 2008. Ce sera la première création en France de " Jean La Chance ".
Jean tient une ferme auberge avec sa femme et coule des jours heureux. Mais un homme de la ville survient et séduit l’épouse qui, pour ne pas céder à la tentation, demande à Jean de la protéger d’elle-même et de son désir. La jeune femme finira par partir malgré tout et cédera à son époux, en partant, la ferme qu’ils possédaient ensemble. Mais Jean va échanger la ferme contre deux charrettes, puis une des charrettes contre un manège, le manège contre une oie, l’oie contre la compagnie des hommes jusqu’à se retrouver nu et dépossédé de tous ses biens. Enfin libre et heureux ou pauvre et désespéré ? C’est Jean- Claude Fall, directeur du Centre National de Montpellier Languedoc, qui met en scène "Jean La Chance".

Du 12 mars au 6 avril 2008, se donneront en alternance ou en intégrale les samedis et dimanches, trois pièces de Marie Ndiaye : " Rien d’humain ", " Les serpents " et " Hilda ".
"Rien d’humain"
raconte l’histoire de Bella qui, après avoir passé cinq années en Amérique, revient en France avec ses enfants. Alors qu’elle est sous le coup d’une série d’échecs intimes et financiers, elle découvre à son retour que son amie Djamila à qui elle avait laissé son appartement pendant son absence ne le lui restituera pas. Une situation concrète que des mystères vont progressivement faire basculer dans un univers plus inquiétant. Une série d’énigmes qui vont s’obscurcir au lieu de s’éclaircir conduisent la pièce à la manière d’un film policier. Mise en scène de Christian Germain.
Dans "Les serpents", madame Diss est de ces mères qui rendent visite à leur fils que lorsqu’elles ont besoin d’argent. France, la bru insignifiante de madame Diss sert surtout d’intermédiaire entre la mère et le fils intransigeant. Nancy, elle, est l’ex bru de madame Diss. Elle se cache dans les champs alentour pour surveiller la maison et le but de sa vie est de connaître les raisons de la mort de son fils disparu dans des circonstances étranges… Mise en scène de Julia Zimina.
"Hilda" : pour madame Lemarchand, bourgeoise de gauche, Hilda est la femme de ménage idéale qu’elle souhaite avoir à son service. Celle-ci réunit toutes les qualités qui conviennent. Elle est belle, saine d’esprit et pour être une employée modèle n’en deviendra pas moins l’amie dont elle a besoin pour rompre avec la monotonie de son existence. Mais Hilda lui échappe et se mure dans le silence. Elle et Franck son mari ont sans doute très vite compris que madame Lemarchand a sans cesse besoin de chair fraîche… Mise en scène de Elisabeth Chailloux.

Du 5 mai au 1er juin, on pourra voir " Pantagleize " de Michel de Ghelderode, mise en scène de Philippe Awat. Pantagleize, personnage qu’on pourrait situer entre Charlot et Buster Keaton va, sans le vouloir, déclencher une révolution et un cataclysme. Mais ce qui arrive n’est pas tout à fait le fait du hasard…Une prophétie lui a prédit qu’un destin historique l’attend à l’aube de ses 40 ans… Pantagleize s’apparente à la tradition du conte philosophique et le personnage, apparemment naïf et innocent n’en possède pas moins une lucidité qui lui permet de démasquer la vanité de ceux qui tirent les ficelles dans la société.
Philippe Awat qui avait mis en scène "Têtes rondes et têtes pointues" de Brecht au théâtre des quartiers d’Ivry revient avec sa même troupe d’acteurs.

En même temps qu’il mène différents partenariats avec notamment l’Institut National des Jeunes aveugles, l’Université Paris Diderot-Paris 7, La Maison d’arrêt de Fresnes et Le lycée Romain Rolland d’Ivry le Théâtre des Quartiers d’Ivry propose, d’octobre en juin, des cours de théâtre qui s’adressent aux enfants, adolescents et adultes. Les textes abordés dans le cadre de ces ateliers sont en relation avec la programmation du théâtre. Treize cours hebdomadaires au total, chapeautés par des metteurs en scène comme Elisabeth Chailloux, Christian Germain ou Julia Zimina engagés sur des projets de la saison.
Des rencontres sont prévues autour de la programmation avec Jean-Claude Penchenat, Adel Hakim, Jean-Claude Fall, Christian Germain, Julia Zimina, Elisabeth Chailloux et Philippe Awat. Certaines répétitions de spectacles sont ouvertes au public et pour les classes qui le souhaitent, des visites du théâtre peuvent être organisées.
Francis Dubois.

Cette saison l’équipe du Théâtre des Quartiers d’Ivry s’installe au
Studio Casanova, 69 avenue Danielle Casanova 94 200 Ivry
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 43 90 49 49 – reservations@theatre-quartiers-ivry.com

Autres articles de la rubrique Archives