Archives

Saison 2007-2008

au Théâtre Paris-Villette partenaire réduc’snes

Même si les représentations de "Beaucoup de bruit pour rien" ont déjà eu lieu (du 10 au 15 septembre), il faut mentionner ce spectacle d’ouverture de saison comme étant un élément important dans la programmation particulièrement inventive et équilibrée de cette année.
La compagnie des 26000 couverts qui proposait cette variation autour de la pièce de Shakespeare fuit les théâtres fermés au bénéfice de lieux atypiques, places de village, usines désaffectées, gymnases… Un déboulonnage irrésistible et subtil de la pièce qui n’avait rien de classique.

Du 6 au 21 novembre, le Théâtre Paris-Villette propose un spectacle de Jean-Paul Delore, "Peut-être". Dans le cadre de son projet Carnets Sud-Nord Jean-Paul Delore avait déjà présenté "Affaires étrangères" qui montrait dans un aéroport des Noirs observant des Blancs qui observaient des Noirs… et toujours à Paris-Villette "Un grand silence prochain" où un plasticien noir était confronté à son modèle blanc dont il avait colorié le corps.
"Peut-être" donne la parole à des femmes dans le cadre de leur quotidien. Quelques portraits de comédiennes chanteuses rencontrées des deux côtés du fleuve Congo, à Kinshasa et Brazzaville, à Lyon et Paris puis à Maputo.

Après trois années hors les murs, les Rencontres de la Villette retrouvent cette année, le Parc, la Grande Halle et le Théâtre Paris-Villette avec Danse Hip-Hop, concerts, chantiers et Théâtre.
Au théâtre Paris-Villette seront donnés du 24 octobre au 4 novembre :
> "Saleté" une chorégraphie de Farid Ounchouene, qui raconte l’histoire de Sad, irakien immigré clandestin, philosophe vendeur de roses.
> "Femmes de parloir", mise en scène de Brigitte Sy qui met en présence deux femmes, l’une du dedans, l’autre du dehors, deux amies d’enfance qui s’étaient perdues de vue, dans le parloir d’une prison.
> AC !En nos âmes et consciences spectacle inspiré du Slam. Les textes sont joués seul ou à deux soutenus par du rythme, des échos, du chant et de la human beat box, une alchimie entre le concert, le "Stand up" et le théâtre.

Dans le cadre du Théâtre de la Marionnette à Paris sera présenté du 18 janvier au 9 février 2008, "Sous-sols" de Claire Dancoisne, une adaptation des Bas Fonds de Gorki.
Le spectacle est donné sous la forme d’une fresque qui met en présence des personnages peu recommandables mais émouvants et loufoques. Dans ces sous-sols où rien n’est raisonnable, machines et marionnettes feront entrer dans un monde drolatique.

Du 18 janvier au 9 février 2008, ce sera aussi "Le journal d’une autre". Ce spectacle résulte d’entretiens que réalisa Lydia Tchoukovskaïa d’Anna Akhmatova. L’adaptation et la mise en scène seront de Valérie Blanchon et Isabelle Lafon. En 1938, Lydia et Anna se rencontrent pour « affaire ». Le but de leur rencontre est de mettre au point des démarches qui permettraient de faire libérer le mari de Lydia et le fils d’Anna arrêtés récemment. Un mélange de trivial et de sublime marquent ces entretiens.

"Les Etonnistes" qui sera joué du 10 au 22 mars, est annoncé comme une provocation de Stéphanie Aubin. Les quatre auteurs de ce spectacle sont issus du théâtre, de l’écriture, des arts chorégraphiques et visuels. Le spectateur est plongé au cœur d’une expérience artistique singulière par un dispositif de casques et de micros. "Les étonnistes dévoile ce que nous évoque le contact d’une œuvre : trouble, effroi, éblouissement, étonnement, gratitude…La question posé est : quel est votre meilleur souvenir artistique ?"

Du 9 au 12 avril 2008, "Par dessus Bord" est une chorégraphie de Serge Ricci et Fabien Almakiewicz, dans laquelle le danseur multiplie les portraits, ramenant la multiplicité des images à un auto portrait. L’image et le corps se fondent dans un espace où ils deviennent indissociables pour mieux tracer les mutations de la nature humaine…

Du 5 au 24 mai 2008, sera présenté "Laure" d’après Les écrits de Laure de Colette Peignot, mise en scène de Anne Monfort. Laure -Colette Peignot- fut la compagne de Georges Bataille. Ils produisirent l’un et l’autre des écrits à la recherche du sacré et de la communication à partir d’expériences de vie. Dans une forme tâtonnante qui ne cesse de construire et de déconstruire, le spectacle cherche un temps, une structure mythique, un courant onirique où apparaissent des images obsessionnelles .

L’œuvre de René Char ne compte qu’une seule pièce de théâtre. Il s’agit de "Claire". Elle clôturera la saison 2007-08 dans une mise en scène d’Alexis Forestier. L’une des questions qui pourrait ouvrir un nouveau jour est celle-ci : Trouveras-tu aujourd’hui quelqu’un à qui parler, aux côtés de qui te rafraîchir ? Question qui perd son caractère anodin quand on prend conscience que le monde contemporain nous a déjà privés d’éléments essentiels à notre bien-être-bonheur. Le dialogue, la liberté, l’espérance nous ont été ôtés. La rencontre qui est un des derniers foyers résistants nous sera-t-elle, elle aussi bientôt retirée ? "Claire" sera jouée du 5 au 31 mai 2008.

Certains des spectacles de la programmation peuvent convenir à un public de Grands jeunes-élèves de fin de collège et lycéens. Mais leur singularité parfois, nécessite une préparation à la représentation. Le Théâtre Paris-Villette peut fournir aux enseignants intéressés des dossiers pédagogiques qui permettent une approche de la démarche artistique. Par ailleurs, une rencontre avec les équipes, comédiens et metteur en scène est possible soit avant soit après la représentation.
Des ateliers pour adultes fonctionnent au Théâtre Paris-Villette. Ils permettent aux spectateurs
d’aborder avec un autre regard les spectacles au programme. Ils ont également pour but d’exercer le sens critique et de découvrir le jeu mais aussi la danse, l’improvisation et l’écriture.
Les ateliers en direction des scolaires sont un projet qui a vu le jour la saison dernière et qui se poursuit cette année, en collaboration avec La Maison du geste et de l’Image mais aussi avec l’Atelier du Plateau 19ème, le Ciné 104, le Frac Ile de France, Le Plateau, Lilas en scène, avec la possibilité de s’inscrire dans un parcours pour une durée "à la carte" en classe et hors temps scolaire. Ils offrent aux enseignants et à leurs élèves d’aborder pendant une année, en classe et hors temps scolaire la discipline artistique de leur choix. Une présentation des travaux accompagnés de débats publics et de Rencontres auront lieu en juin 2008. Francis Dubois.

Théâtre Paris-Villette
Parc de La Villette 211 Avenue Jean-Jaurès 75 019 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 40 03 72 23 ou resa@theatre-paris-villette.com

Autres articles de la rubrique Archives