Actualité théâtrale

au Théâtre 2 Gennevilliers saison 2008-2009

L’énergie de Pascal Rambert et de son équipe, leur entêtement à croire qu’il y avait bel et bien une succession possible à plusieurs décennies de la présence de son talentueux et rigoureux fondateur, Bernard Sobel, auraient-ils gagné leur pari ?
Le théâtre de Gennevilliers relooké est devenu en une année, un autre théâtre, avec d’autres exigences, une autre rigueur…
Et il semble que le fléchage rouge et blanc de Daniel Buren ait guidé un nombre de spectateurs croissant vers des spectacles qui se sont, pour certains, donnés à guichet fermé.
Plus encore qu’au cours de la saison précédente, il ne faut pas s’attendre à une programmation linéaire cette année.
Les mots en musique de Céleste Boursier-Mougenot vont habiter le Théâtre 2 Gennevilliers du 19 septembre 2008 au 26 juin 2009. Depuis une douzaine d’années, cet artiste en recherche travaille à partir d’objets ou de situations dont il extrait un potentiel musical. Céleste Boursier-Mougenot sera présent à Gennevilliers durant la saison après avoir présenté ses œuvres à travers le monde… Un dispositif constitué d’ordinateurs en réseau et d’un grand piano acoustique dans l’escalier principal permettront à chacun de créer ses bribes musicales.

Pascal Rambert a écrit "Le début de l’A". Ce spectacle sera donné en deux versions, selon la langue dans lequel il sera joué. Jusqu’au 5 octobre, ce sera la version française sur-titrée en japonais et, du 15 octobre au 19 octobre, la version japonaise sur-titrée en français. Ce qui se raconte dans Le début de l’A, c’est le moment unique du début du sentiment amoureux que l’on voudrait ne jamais voir finir.

"Tokyo Note"s
, écrit et mis en scène par Oriza Hirata, qui sera joué du 10 au 19 octobre poursuit la collaboration entre Le Théâtre 2 Gennevilliers et le Japon. Tokyo Notes, qui a été crée en 1994, est librement inspiré du Voyage à Tokyo du cinéaste Yasujiro Ozu.Il s’agit d’une co-réalisation avec le Festival d’Automne.

Autre co-réalisation avec le Festival d’Automne, "Five days in March", écrit et mis en scène par Toshiki Okada, se donnera du 17 au 22 novembre. Le 19 mars 2003, ce sont les premières bombes américaines sur l’Irak. "Five days in March" raconte, à travers l’insignifiance de la vie quotidienne, comment de jeunes couples ont vécu cet événement.

"Mon fantôme" est un spectacle pour enfants à partir de quatre ans. Les lundi, mardi, jeudi et vendredi, les séances seront ouvertes aux classes et le mercredi, la séance accueillera tous les publics. Au cours de la saison précédente, le spectacle a été vu par trente cinq classes de Gennevilliers.
Du 02 au 19 décembre, les représentations de "Mon fantôme" qui auront lieu au Théâtre 2 Gennevilliers seront assorties d’un atelier pédagogique avec les comédiens. Les inscriptions devront se faire avant le 15 octobre.

Compositeur et metteur en scène, Heiner Goebbels met en scène ses propres pièces théâtrales et musicales. Cette saison, ce sera "Stifters Dinge". Tout comme pour la Médée de Pascal Dusapin, la saison dernière, il s’agira d’une expérience inédite où la scénographie, machinerie visuelle et sonore, devient l’acteur central… Du 9 au 17 janvier.

"Nos enfants nous font peur quand on les croise dans la rue", écrit par Ronan Chéneau, est mis en scène par David Bobee. Nos enfants nous font peur… est une vision de l’Afrique sensible et subjective, de l’Afrique vue par un auteur français habitant une ville moyenne de province. Il revendique la subjectivité et l’instabilité d’un regard quand on attend seulement d’un auteur, qu’il grave dans le marbre et qu’il produise des œuvres. Du 24 janvier au 14 février.

"Portrait/Portrait" est le prolongement de la collaboration Ouramdane/Rambert. Les chorégraphies seront proposées sous la forme de 2 fois 2 solos. Du 6 au 13 mars on pourra voir "Loin", conception et interprétation de Rachid Ouramdane et "De mes propres mains", conception et réalisation de Pascal Rambert, puis du 17 au 22 mars "Les morts pudiques" et "Un garçon debout" deux créations de Rachid Ouramdane.

Retour au Japon avec "Sable et soldats" écrit et mis en scène par Oriza Hirata. Des soldats marchent inlassablement dans le sable. Conversations drôles au cours de rencontres improbables qu’ils font avec un père et sa fille, un couple en voyage de noces, des terroristes… Pour la création de "Sable et soldats", Oriza Hirata a réécrit la pièce créee en 2004. Du 18 mars au 11 avril

Autre spectacle pour les enfants, "Qu’est-ce que tu vois ?" est un texte de Marie-José Mondzain mis en scène par Pascal Rambert. Le texte a été écrit en compagnie d’enfants que Marie-José Mondzain a rencontrés pendant deux ans dans plusieurs villes de France et différents quartiers de Paris. Qu’est-ce tu vois ? est une réflexion sur les joies, les chagrins et les peurs que provoquent les images du monde où nous vivons… Du 4 au 15 mai.

La Comédie Française, satisfaite de sa collaboration avec Gennevilliers la saison précédente, récidive. Cette année ce sera Bérénice de Racine avec des comédiens du Français. Faustin Linyejula qui assure la mise en scène souhaite proposer un double spectacle, l’un avec les comédiens du Français, l’autre avec les acteurs de Kisangani, la ville du nord-est du Congo où il vit. Crée au Studio-Théâtre de la Comédie Française du 26 mars au 7 mai, le spectacle se donnera à Aubervilliers du 14 mai au 14 juin.
Les films tournés par Jean-Paul Civeyrac et Shinji Aoyama pendant la saison 2007-2008 seront proposés au public dans la foulée des spectacles de cette saison. Et la carte blanche cinéma à Olivier Assayas réalisateur, et Justin Taurand producteur, se poursuivra avec d’autres tournages à Aubervilliers avec des habitants de la ville.

Au rythme de cinq à l’année, les rencontres philosophiques avec Marie-José Mondzain se poursuivront. Elle consacrera une de ces rencontres aux enfants.
Ce ne sera plus le vendredi soir mais le mardi soir qu’auront lieu les ateliers d’écriture ouverts aux habitants de Gennevilliers. Rachir Ouramdane et Ronan Chéneau participeront à certaines de ces séances.
Les répétitions de certains spectacles seront ouvertes au public, pour "Nos enfants nous font peur…", "Sable & soldats", "Qu’est-ce que tu vois" et "Bérénice".
Enfin, "les médiateurs", jeunes gens de Gennevilliers, seront là avant et après chaque spectacle pour dialoguer avec le public. Chacun pourra ainsi confronter sa vision du spectacle, éclaircir ses doutes, exprimer son désaccord ou exprimer son plaisir…
Francis Dubois

Théâtre 2 Gennevilliers
Centre Dramatique National de création contemporaine
41 avenue des Grésillons
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 41 32 26 26
www.theatre2gennevilliers.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « We love arabs »
    Hillel Kogan est un artiste engagé. Il est à la fois danseur, chorégraphe, interprète, acteur, concepteur et dramaturge mais cette accumulation de titres qui lui ont valu de nombreuses récompenses... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « La nostalgie des blattes »
    Sur un plateau nu, une estrade, et sur cette estrade, assises sur deux simples chaises, deux femmes plus très jeunes. La plus ancienne dans son poste voit arriver la remplaçante avec une belle dose... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Trahisons » de Harold Pinter
    Jerry et Emma se retrouvent devant un verre deux ans après leur rupture. Leur embarras n’a d’égal que l’émotion de se revoir. Pendant des années, alors qu’une amitié sincère et de très longue date liait... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Les deux frères et les lions »
    Une ambiance très british avec chansons traditionnelles, thé et scones, nous accueille pour ce conte inspiré d’une histoire vraie, dont les héros sont encore vivants. Deux jumeaux habillés de la même... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Novecento »
    Novecento est un conte qui nous entraîne sur un paquebot transatlantique, à la rencontre de Novecento, né et abandonné sur le piano de la salle de bal du bateau, devenu un musicien de génie et qui... Lire la suite (Septembre 2017)