Archives

nouvelle saison

au Tarmac de La Villette

A l’inverse des autres théâtres, le Tarmac de la Villette fait courir sa saison de Février à fin Octobre. La programmation de cette saison est intitulée : Feux !
Depuis le 10 février on peut voir la reprise de A Love suprême, le spectacle de Jazz-Théâtre qui avait remporté la saison dernière un succès mérité. Inspiré de la nouvelle d’Emmanuel Dongala, écrivain congolais, elle nous met en présence d’un barman new-yorkais au moment où celui-ci, venant d’apprendre la mort de John Coltrane évoque dans les brumes de l’alcool, la tendresse des liens qui l’unissaient au saxophoniste.

(photo et design : Pascal Colrat)

Du 20 mars au 21 avril, ce sera au tour de la Côte d’Ivoire d’être à l’honneur sur la scène du Tarmac. Monnè, outrages et défis est à l’origine un roman de Ahmadou Kourouma. L’adaptation de l’œuvre et la mise en scène sont de Stéphanie Loïk (qui dirigea le Théâtre Populaire de Lorraine). Il s’agit d’un conte féroce, d’une farce ironique mais surtout d’une tragédie historique, l’histoire du Roi des pays de Soba qui, de malentendus en compromissions, cède à l’envahisseur et conduit son pays vers la colonisation.
Suivra, du 2 au 19 mai 2007, un spectacle de danse qui nous vient du Laos-Burkina Faso et qui regroupera deux chorégraphies : Kham de Olé Khamchanta, à la fois chorégraphe et interprète et Welcome to Bienvenue, une Chorégraphie de Xavier Lot interprété par le danseur Bienvenue Bazié. La création de Kham sera accompagnée d’une proposition plastique de Pascal Cotrat réalisée lors d’une résidence au Laos.

Ida à l’affiche du 1er au 23 juin représentera Haïti. Le texte et les images vidéo sont de Baka Rokto. La mise en scène est co-signée par Rudy Sylaire et Noël Jovignot.
A Port-au-Prince, un chômeur affamé se retrouve face à un écran de télévision qui diffuse un publicité pour du chocolat. Non seulement il a le ventre creux mais Ida, son amour l’a quitté parce qu’elle avait faim.
Ecorce de peines est un spectacle de Slam, Hip hop et Human Beat Box conçu par D’ de Kabal, célèbre Slameur. Ce sera pour D’ de Kabat, Didier Firmin danseur et Erza Human beat box l’occasion de nous conter un bout d’histoire, un bout de poésie avec des mots écorchés et une danse fièvre…Cette fois-ci nous aurons fait un détour par les Antilles (du 1er au 23 juin).

Africare du 10 au 28 juillet est un spectacle de Théâtre qui nous vient de Belgique et République démocratique du Congo. Le texte et la mise en scène sont de Lorent Wanson. La pièce raconte la rencontre d’un metteur occidental avec les réalités rencontrées à Kinshasa, Bukavu ou Kisangani. Africare c’est Afrique…Icare. Icare comme un mythe et Afrique comme une terre mythe. Les comédiens viennent de Bukavu et de Kinshasa.

Du 7 au 25 Août, ce sera la reprise d’un succès de la saison dernière : Bambi, elle est noire mais elle est belle. Texte et interprétation de Maïmouna Gueye, mise en scène de Jacques Allaire. La comédienne sénégalaise conte ici son infortune et les mille et une chausse-trappes qui ont marqué son existence au moment de sa venue en France.
Mensonges, mépris, incompréhension accompagne son mariage et sa présence au sein d’une belle famille européenne au racisme serein.

C’est du Liban que vient le spectacle suivant Cryptobiose mis en scène et interprété par Sawsan Bou Khaled. Une femme traverse un espace dévasté alors qu’une voix off évoque la vie des insectes et leurs comportements inhumains…Une femme chrysalide tente de se débarrasser de sa mue…Le spectacle a été crée en langue arabe à Beyrouth en Avril 2006 par Sawsan Bou Khaled.
Lotfi Achour, homme de théâtre né à Tunis et résidant à Paris a conçu et mis en scène La Comédie indigène. Ce sera du 2 au 27 octobre 2007. A partir d’idées toutes faites selon lesquelles le chinois est lubrique, la Négresse admirable de forme mais munie d’un cerveau gourd et stagnant, l’arabe fourbe, sodomite et nyctalope, Lofti Achour a réuni un florilège effrayant. Les citations ont été empruntées à des textes de Montesquieu, de Tocqueville, Lamartine, Maupassant, Gide et Conrad auxquels sont opposés sous forme de réponse des textes de Aimé Césaire ou Achille Mbembe…
Francis Dubois

Tarmac de la Villette
Parc de La Villette 211, avenue Jean Jaurès 75 019 Paris
Réservations au 01 40 O3 93 95
www.letarmac.fr

Autres articles de la rubrique Archives