Archives

jusqu’au 20 mai

Willy Protagoras enfermé dans les toilettes au Théâtre des Quartiers d’Ivry

Ca ne tourne plus rond chez les Protagoras depuis qu’ils ont invité les Philisti-Ralestine à partager leur appartement. Ils se disputent, entre autres, l’accès à la seule fenêtre de l’appartement qui donne sur la mer, et le climat est devenu tel dans la maison que Nelly Protagoras a décidé de quitter les lieux. Mais ce n’est pas tout : Willy, le frère de Nelly s’est enfermé dans les toilettes et annonce qu’il n’en sortira que lorsque les intrus auront quitté les lieux…
L’enfermement de Willy, explique Wajdi Mouawad, l’auteur de ce texte, n’est pas l’acte d’un enfant gâté. C’est le geste, le premier, d’un homme, jeune encore, qui découvre la férocité du refus désespéré de l’état du monde.
C’est une pièce à la fois drôle et cruelle où le mélange d’humour et de désespoir reflète l’âge fragile de l’adolescence. La truculence du geste et du propos fait penser à Rabelais et la galerie de portraits qui nous est montrée va du notable sûr de lui à la mère généreuse et maladroite en passant par les pères pleutres, la jeune fille romantique ou le vieil homme lâche à force d’être bon.

copyright Bellamy

Magali Léris qui signe la mise en scène, a eu un coup de foudre pour le texte et dit : c’est une pièce vivante, pleine d’énergie, de cris, de douleurs, de folies, de situations rocambolesques, c’est une pièce réjouissante, qui ose là où habituellement on reste tiède, c’est culotté, gonflé, puissant. C’est du théâtre bouillonnant.
L’auteur Wajdi Mouawab est né en 1968 au Liban. A huit ans, il émigre à Paris. Huit ans plus tard, sa famille s’installe au Québec où il entreprend des études théâtrales..
Après avoir obtenu un diplôme de l’Ecole Nationale de Théâtre du Canada, il co dirige de 1991 à 1999 la compagnie Théâtre Ô parleur.
Dès 1991, il met en scène ses propres textes parmi lesquels Littoral, Rêves, Incendie, Forêt mais aussi Shakespeare, Sophocle, Euripide, Wedekind ou Pirandello.
Il est considéré comme un des auteurs de théâtre les plus doués de sa génération.
Magali Leris a déjà mis en scène Littoral et, en résidence au Théâtre Paul Eluard de Choisy-Le-Roi, elle conduit des ateliers avec les lycéens autour de l’œuvre de Wajdi Mouawad.
Professeur de théâtre, on l’a vue comédienne dans de nombreuses mises en scène de Daniel Mesguich mais aussi chez Klaus Grüber La mort de Danton, Didier Bezace La misère du monde ou Yves Beaunesne Yvonne princesse de Bourgogne, La cerisaie.
Francis Dubois.

Théâtre des Quartiers d’Ivry- Antoine Vitez
1, rue Simon Dereure 94200 Ivry
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 43 90 11 11 www.theatre-quartiers-ivry.com

Autres articles de la rubrique Archives