US 690 du 16 janvier 2010

Victoire pour le lycée Neruda

Les enseignants et les élèves
du lycée technologique Neruda
à Dieppe ont bloqué durant près
de deux semaines les locaux
administratifs de leur
établissement afin de conserver
une section de BTS IPM.
Le rectorat avait pris cette
décision courant décembre,
sans consultation, au prétexte
d’effectifs jugés insuffisants.
La mobilisation a permis de
démontrer l’intérêt de ce BTS
qui garantit des débouchés
aux étudiants. Confronté
à l’opposition conjuguée des
élèves, des élus et des enseignants,
le rectorat a dû accepter un
moratoire d’un an sur sa décision.

Autres articles de la rubrique US 690 du 16 janvier 2010

  • Histoire des arts : bazar !
    Beaucoup de collègues nous alertent sur les conditions de mise en oeuvre de l’histoire des arts et sur le manque de cadrage de l’épreuve. Le SNES s’est d’ailleurs adressé au ministère pour exiger un... Lire la suite (Janvier 2010)
  • STMS et biophysiopathologie
    L’enseignement exploratoire en Seconde réduit à 1 h 30 est inacceptable. Mais celui de « Santé et social » réduit à 45 minutes pour chacune des disciplines STMS et biophysiopathologie, c’est vraiment... Lire la suite (Janvier 2010)
  • Programmes et réforme du lycée : trop vite !
    Le SNES a rencontré plusieurs inspecteurs généraux sur la mise en place de la réforme ; partout, la précipitation est totale : les programmes sont ébauchés, ou toilettés, et soumis à consultation... Lire la suite (Janvier 2010)
  • Assises des formations technologiques
    29 janvier : Assises des formations technologiques « une voie de réussite pour les jeunes » Dans le débat sur la réforme du lycée, la place des séries technologiques doit être cruciale. Ces séries ont... Lire la suite (Janvier 2010)
  • Au lycée : Slovaquie
    Jan Gasperan, président du syndicat OZPSAV (Syndicat des travailleurs de l’éducation et de la science) s’exprime. En Slovaquie, les chefs d’établissement sont nommés par les autorités éducatives pour... Lire la suite (Janvier 2010)