Paroles d’e-docs 2005-2006

Une note un peu amère pour l’avenir de notre métier

Documentaliste au collège de Saugues (Haute-Loire), j’avais constaté que ce poste n’apparaissait pas au mouvement et mes craintes étaient fondées.

Notre collège s’était pourtant mobilisé pour alerter parents, élus, IA, recteur, ministre...Le recteur nous avait d’abord répondu qu’"avec 102 élèves" le poste ne serait sûrement pas pourvu mais qu’"un personnel de documentation" assurerait le service. Certes le collège de Saugues fonctionne avec peu d’élèves mais nous sommes en APV, anciennement zone rurale isolée .Le premier lieu culturel digne de ce nom est à 3/4 heure de route !! Pour le recteur, un e- doc pour 102 élèves (mais un tiers d’internes) ce n’est pas rentable ! Il nous a répondu qu’il manque 10 e-docs pour répondre aux besoins de l’académie (c’est pourtant lui qui gère le mouvement) et que Saugues a déjà la chance d’avoir un principal et un CPE alors qu’il y a en moyenne 1 chef d’établissement pour 350 élèves, un CPE pour.....

Mardi, le verdict est tombé : un contractuel serait nommé à mi-temps. Mais les TZR et professeurs en sous service peuvent aussi "faire fonction de documentaliste" dixit le rectorat.

A la rentrée, le poste de technologie du collège n’existe plus (supprimé), il n’y aura plus d’e-doc à plein temps, le CDI fonctionnera un jour sur deux ! Les élèves n’ont jamais eu ni professeur de musique ni professeur d’arts plastiques.

C’est ma 1ère année de titulaire. Après un an dans un établissement sacrifié par l’EN, je me demande bien pourquoi les professeurs continuent à passer un CAPES puisqu’il suffit d’un bouche-trou pour satisfaire la hiérarchie qui n’a de cesse de nous presser comme des citrons au nom de la rentabilité sans jamais se soucier de l’intérêt des élèves !

J’admire mes collègues qui se battent depuis des années pour l’amélioration du système et croient encore en l’école républicaine.

Géraldine, Clermont

Autres articles de la rubrique Paroles d’e-docs 2005-2006

  • Une semaine normale !
    Bonjour, voici un exemple d’une semaine "normale" d’une enseignante documentaliste de collège avec 760 élèves, 32 classes dont 4 Segpa, 54 profs , pas d’ assistant-CDI Semaine du 13 au 17 novembre :... Lire la suite (Novembre 2006)
  • On fait ce que l’on peut, du mieux possible !
    Il est évident qu’on ne peut pas tout faire seul. Donc, il faut établir des priorités et s’y tenir. Ce n’est pas toujours facile et dépend de la taille de l’établissement. Mon cas : Collège de 700... Lire la suite (Novembre 2006)
  • Qui dit mieux ?
    Nommée pour l’année en collège, le choc est rude : le CDI est coincé entre le lycée, ancien, et une partie du collège rénové mais, dans ce vieux local encombré , grand comme une salle de classe, le... Lire la suite (Octobre 2006)
  • Faire avancer le schmilblik !
    Moi aussi quand je suis arrivée il y a dix ans j’ai trouvé le CDI plein de piles de manuels scolaires, et j’ai réussi à obtenir un partage qui me semble "logique". Pour essayer de faire avancer le... Lire la suite (Octobre 2006)
  • Funeste rentrée 2006 à Lille
    En appelant avant la prérentrée le Rectorat de Lille pour connaître leur affectation, les professeurs documentalistes contractuels ont eu une bien désagréable surprise. Les services rectoraux leur ont... Lire la suite (Septembre 2006)