Les chiffres du métier

Enquête 2004 /2005 : postes & emplois

Une espèce en voie de disparition ?

20 académies ont répondu à l’enquête : Aix-Marseille, Amiens, Besançon, Caen, Clermont-Ferrand, Corse, Dijon, Grenoble, Guadeloupe, Limoges, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Poitiers, Reims, Rennes, Strasbourg, Toulouse.
Elles ont été renseignées soit par les responsables académiques des documentalistes, soit les responsables des secteurs emplois des S3.

Résultats enquête
Résultats enquête

Cette enquête révèle de façon significative le « traitement » imposé à notre métier, à ses spécificités, à sa qualification.

On aimerait d’ailleurs connaître les réactions des IPR concernés par ces dégradations.

On y retrouve donc l’importance de la précarité, l’insuffisance ou l’absence de créations de postes, en bref toutes les difficultés à construire une image lisible de l’enseignant-documentaliste.

Cette enquête démontre aussi, que faute d’un recrutement suffisant dans les années qui viennent, la dégradation s’amplifiera.
501 enseignants documentalistes partiront à la retraite en 2007 et les prévisions de recrutement des 3 concours 2006 sont de 250 !

http://www.snes.edu/docs/spip/article.php3?id_article=864

Si l’ensemble de notre profession ne prend pas conscience de la gravité de la situation, si nous ne nous investissons pas dans la défense d’un métier qui n’a plus depuis longtemps à légitimer son utilité pédagogique, nous risquons d’émarger bientôt à la liste des espèces en voie de disparition.

Une manière parmi d’autres de réagir est de signer et faire signer notre pétition

http://www.snes.edu/docs/spip/article.php3?id_article=833

Vous pouvez nous faire part de vos remarques, nous fournir des compléments d’information sur ce document en fichier joint

Le groupe documentation
documentalistes@snes.edu

Autres articles de la rubrique Les chiffres du métier