Outils

Un tract destiné aux enseignants : Non à la grande braderie des CIO et des copsy !

Non à la grande braderie des CIO et des copsy !

Depuis plusieurs mois les Co-psy et les directeurs de CIO se battent pour conserver leurs missions de conseiller d’orientation-psychologue, continuer à intervenir auprès des élèves et travailler avec les équipes d’établissements. Ils se battent pour préserver la totalité du réseau des 550 CIO dont 10% fait l’objet de fermeture ou des fusion.

De plus, un nouveau « service public de d’Orientation tout au long de la vie » va se mettre en place dans toutes les régions, avec une « labellisation » d’organismes qui pourront s’en prévaloir. Les centres d’information et d’orientation risquent de se trouver aux prises avec des conventions signées par les Recteurs, sous l’égide des Préfets, qui vont contraindre les conseillers d’orientation psychologues et les directeurs de CIO à se détourner de leurs missions au profit d’autres structures.
→ Le temps dévolu aux établissements risque d’être réduit si les copsy doivent prendre en charge davantage d’adultes.
→ Des organismes « labellisés » pourront offrir des prestations aux établissements scolaires : quel intérêt pour les élèves ?

Alors que le non remplacement des copsy partant à la retraite atteint déjà 5 sur 6, le MEN charge encore un peu plus la barque en leur imposant d’autres lieux de travail et d’autres interventions extérieures à l’Ecole !

D’autre part, dans le cadre de la politique de réduction générale des dépenses publiques (RGPP) le Recteur a décidé de diminuer l’enveloppe des frais de déplacements pour les CIO, les crédits alloués au fonctionnement des CIO seront très contraints, des postes de personnels administratifs seront supprimés. Les copsy risquent d’être encore moins présents dans les collèges et lycées surtout en zone rurale ou les établissements sont très éloignés du CIO. Il ne leur sera plus possible d’assurer la totalité de leurs permanences hebdomadaires, d’apporter leur éclairage auprès des équipes éducatives lors de réunions : équipes de suivi de la scolarisation, conseils de classe, cellules de veille, réunions d’information sur l’orientation….

En tant qu’enseignant, en tant que professeur principal ceci vous concerne !

Des copsy encore moins présents pour les élèves et les familles, encore moins disponibles pour les équipes éducatives, est ce ainsi que nous voulons travailler dans les collèges et les lycées ? Le service dématérialisé, internet et le téléphone remplaceront ils les entretiens ?

Les Copsy et les DCIO seront dans l’action le 16 et le 23 juin
Soutenez leurs actions, intervenez au CA, signez la pétition pour empêcher cette nouvelle braderie du service public !

Autres articles de la rubrique Outils