US 674 du 22 novembre 2008

Un autre lycée est possible

- qui lutte contre les inégalités sociales et assure la réussite de tous en termes de formation et de parcours d’étude ;

- qui soit le lieu privilégié des apprentissages ;

- qui soit lisible.

Pour le SNES, c’est la diversité de l’offre de formation, organisée par la construction de voies et de séries cohérentes,
équilibrées, qui peut le mieux répondre à la diversité des jeunes.

La Seconde doit jouer son rôle de détermination en offrant de vraies possibilités de choix tout en préservant un
tronc commun suffisamment riche.

Notre conception de la culture commune implique non seulement qu’aucune discipline ne disparaisse de l’offre
de formation mais qu’il faille en proposer de nouvelles, nécessaires à la compréhension du monde d’aujourd’hui.

Le cycle terminal doit offrir des parcours technologiques, littéraires, scientifiques, en sciences économiques et
sociales, clairement identifiés.

Il faut donner à chaque série la possibilité de s’ouvrir vers d’autres champs disciplinaires. Les passerelles doivent
permettre de rectifier éventuellement un parcours.

Pour tous il y a nécessité de limiter les effectifs et d’assurer des dédoublements au moins équivalents en heures
à la situation actuelle.

La question des contenus est au coeur des enjeux. L’empilement de « briques » modulaires conduirait à des savoirs
fragmentés. Au contraire, le lycée général et technologique doit être guidé par les principes de la culture commune,
former le citoyen et préparer aux études supérieures. Des contenus solides et cohérents sont donc indispensables. Les personnels et leurs représentants doivent être partie prenante de leur élaboration.
Le bac doit rester un examen terminal, national, premier grade de l’Université dont la reconnaissance ne dépend
pas de l’établissement fréquenté.

Il faut changer le lycée. Cela suppose du temps pour le débat avec les personnels, les parents, les élèves.

Autres articles de la rubrique US 674 du 22 novembre 2008

  • Manifs lycéennes en RFA
    Berlin : quelque 80 000 lycéens ont manifesté mercredi 12 à Berlin et dans plusieurs grandes villes allemandes pour protester contre les classes surchargées et une école à deux vitesses qui... Lire la suite (Novembre 2008)
  • Etats Généraux des lycées
    Samedi 29 novembre 2008 Eurosites saint-ouen ÉTATS GÉNÉRAUX DES LYCÉES Le SNES, le SNEP, le SNUEP et le SNUPDEN organisent la montée à Paris d’un représentant par lycée pour POUR IMPULSER UNE AUTRE... Lire la suite (Novembre 2008)
  • Chahut à l’école polytechnique : Darcos ne tient pas sa classe
    600 lycéens, tous élus des conseils de vie lycéenne étaient invités à débattre de la réforme des lycées. Las ! Point de débat. Les lycéens, furieux, ont eu l’impression que tout était déjà décidé, le... Lire la suite (Novembre 2008)
  • Projet Darcos pour le lycée : toujours inacceptable
    Le succès de la manifestation du 19 octobre et le fait que le SNES ait quitté les discussions ont contraint le ministre à revoir sa copie sur le projet de réforme du lycée ; le point d’étape présenté... Lire la suite (Novembre 2008)