Année 2002-2003

Un CAPES qui gêne ? US n° 583

Une audience intersyndicale FSU (SNESUP, SNASUB, SNES) le 30/01 sur les enseignants documentalistes dans le supérieur a été très difficile.

Nos interlocuteurs ont contesté, sans ambiguïté, la notion même d’enseignant documentaliste et la pertinence d’un enseignement de l’information documentation dans le supérieur. Lire le compte rendu complet.

La tonalité et l’argumentation employées sont certes inadmissibles mais aussi peut être prémonitoires. Pour certains nous serions encore trop enseignants ! Et nous nous interrogeons : un CAPES qui gêne ?

Cela peut expliquer le refus de discuter d’agrégation, d’inspection spécifique, d’ISOE, et même de la solution d’une rémunération correcte des travaux supplémentaires.

Nous venons d’adresser un nouveau courrier le 6/2 sur ces questions. Lire l’article. Le 12 novembre dernier la FADBEN et 7 syndicats s’étaient adressés aux deux ministres sur l’insuffisance des recrutements au CAPES et pour demander la constitution d’un groupe de travail sur nos missions. Pas la moindre réponse ! Une réunion ce 28/2 au siège de la FADBEN a décidé de relancer cette démarche. Que cache donc ce silence et ce refus de discuter de nos missions ? Le SNES a défendu la position que nous ne devions pas nous contenter d’un toilettage de notre circulaire de missions, et ne surtout pas transiger sur cette fonction enseignante, certes bien malmenée au quotidien, faute d’un encadrement suffisant dans les CDI.

Un CAPES qui gêne ? La répartition des postes entre les différents concours a suscité beaucoup de réactions légitimes et d’interrogations : simple statu quo sur l’externe (240), stabilité à l’interne (+4 = 52) mais inadmissible diminution au réservé (de 45 à 20) qui va léser les contractuels, et choix démagogique de 215 postes au concours 3ème voie. Il suffit de se reporter aux statistiques.
- Au CAPES externe 2002 : 2143 présents pour 240 postes, 301 admis (dont 61 grâce à une liste complémentaire), 14,05% de réussite.
- Au concours 3ème voie : 186 présents pour 110 postes, 89 admis, 47,85% de réussite.

Le déséquilibre introduit n’est peut être pas sans arrière pensées sur une conception réductrice de notre métier. Le ministère espère-t-il aussi cyniquement faire des économies en ne pourvoyant pas tous les postes ? Il se retranche aussi derrière une simple approche démographique au niveau des recrutements. Il fait délibérément l’impasse sur notre rôle pédagogique, sur notre demande d’un véritable taux d’encadrement.

Les débats au cours des réunions que nous organisons, ceux sur les différentes listes de diffusion, vos courriers, témoignent bien de cette contradiction : un foisonnement d’activités et d’innovations pédagogiques est confronté à la réalité du manque de personnels dans nos CDI. Devons nous nous résigner à cette insupportable autocensure pédagogique quotidienne ? Et nos conditions de travail !

La grève du 18 mars se fera aussi autour de toutes ces revendications.

J P Hennuyer, documentalistes@snes.edu

Autres articles de la rubrique Année 2002-2003

  • Concours 3ème voie
    172 admissibles pour 215 postes (230 candidats présents à l’écrit). Le ministère doit reconnaître la nécessité de reporter tous les postes qui ne seront pas attribués sur des listes complémentaires... Lire la suite (Juin 2003)
  • Beaucoup de raisons d’agir
    Enseignement supérieur : les certifiés documentalistes subissent des pressions locales pour remettre en cause leur statut, leurs missions et leurs horaires. Ils ont créé un collectif national. Le... Lire la suite (Mai 2003)
  • Congrés 2003 : préparation
    Contribution de Danielle Courtoux au thème 2 : une discipline " Information Documentation " Cliquer sur ce lien pour consulter l’articleLire la suite (Mars 2003)
  • Assises nationales pour l’éducation à l’information
    Le SNES publie l’appel des organisateurs de ces Assises et invite les collègues à y participer. En dépit de l’accroissement du nombre des BCD, CDI et BU depuis deux décennies, la prise en charge... Lire la suite (Février 2003)
  • Courrier au ministre
    Un courrier signé par la FADBEN et sept syndicats a été envoyé au ministère le 12 novembre. Le SNES a relayé cette démarche unitaire pour interpeller de nouveau les ministres sur la gravité de la... Lire la suite (Décembre 2002)