Archives

jusqu’au 9 décembre

Trahisons à l’Athénée théâtre - partenariat Réduc’snes

Trahisons est une pièce d’Harold Pinter, mise en scène par Philippe Lanton avec François Marthouret, Nathalie Richard et Thibault de Montalembert. Trahisons fut créée par Raymond Gérôme en 1982 au théâtre Montparnasse avec Sami Frey, André Dussolier, et Caroline Cellier.

Le sujet : Jerry et Emma autrefois amants se retrouvent deux ans après leur séparation mais ce qui a fait la force de leur relation s’est évaporé... Il y a Robert, mari d’Emma l’ami de Jerry. Et Judith, personnage invisible, la femme de Jerry. On pourrait se croire dans le vaudeville mais chez Pinter, malgré un décor réaliste, la narration est déroutée, la chronologie inversée et les silences deviennent les seules réponses aux incessantes questions.
L’écriture ciselée va puiser dans ce que l’individu a de plus sombre mais aussi, de plus éclatant et les personnages qui pourraient apparaître comme des pions sur un échiquier nous renvoient à des contradictions qui nous sont familières.

L’auteur, Harold Pinter est né à Londres en 1930. Après avoir entamé une carrière d’acteur, il se consacre à l’écriture (poésie, roman). En 1957, il écrit sa première pièce La chambre. Suivront L’anniversaire, Le gardien, La collection, L’amant, Le retour et en 1971, C’était hier. Des œuvres qui auront marqué le théâtre dans les années 60-70 soutenues par d’immenses comédiens comme Jean Rochefort, Delphine Seyrig ou Jacques Dufilho.
Il fait un détour par le cinéma et écrit trois scénarii pour Joseph Losey : The servant, Accident adapté d’une de ses pièces et Le messager.
On l’a vu s’engager contre la dictature de Pinochet et plus récemment contre la guerre en Irak.

Philippe Lanton, le metteur en scène, a exercé le métier de psychothérapeute, puis formé à l’Ecole Charles Dullin, a mis en scène Heiner Müller, Büchner, Goethe et Lessing. En 1995-96, il présente Lux in tenebris, La décision, L’Exception et la Règle et Le procès de Lucullus de Bertold Brecht à la filature de Mulhouse. Terres promises de Roland Fichet est donné au Festival d’Avignon 2000 et La lettre aux acteurs de Valère Novarina, crée à Mulhouse sera repris en 2003 au Lavoir Moderne Parisien. En 1999, il crée à Kyoto puis à Bangkok La Mort d’Empédocle d’Hölderlin redonnée à La Maison de La Poésie à Paris et au Festival Tchékhov à Moscou en 2005.
Francis Dubois

Athénée- Théâtre Louis-Jouvet Square de l’Opéra Louis-Jouvet 7 rue Boudreau 75 009 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 53 O5 19 19 - www.athenee-theatre.com -

Autres articles de la rubrique Archives