Actualité théâtrale

Saison 2013-2014

Théâtre Les Déchargeurs

En ces temps plutôt moroses, la saison des Déchargeurs s’annonce sous le mot d’ordre « Tout va bien ».

La programmation mêle théâtre, concerts, théâtre musical et même un opéra vocal !

Au théâtre, il y a des reprises comme celle de Parole d’onore , unanimement saluée par la critique. On y entend les paroles prononcées par divers mafieux lors de leurs procès ou d’entretiens recueillis par un journaliste italien, Attilio Bolzoni et admirablement interprétées par Marco Gambino.

Un autre spectacle sur la mafia présentera la parole inventée, mais très vraisemblable, d’une femme de mafieux qui se révolte, Un errore umano .

Le 1er octobre, la parole est donnée à une actrice roumaine, qui nous conte avec humour et poésie, dans Amalia respire profondément , l’histoire d’une fille un peu simplette qui traverse toutes les décennies qui vont mener son pays de la période communiste, avec ses absurdités grotesques ou tragiques, jusqu’à la « démocratie ».

Les Canadiens seront à l’honneur avec trois textes de Michel Tremblay, en alternance du 1er octobre au 23 novembre : C’t’à ton tour, La duchesse de Langeais, Gloria, la si peu glorieuse . C’est toujours déjanté, drôle et truculent.

Sur-prise un spectacle librement inspiré de la vie et de la mort de Marylin Monroe, qui a été crée au théâtre du Vieux Colombier, est repris du 7 novembre au 21 décembre.

Parmi les concerts et spectacles musicaux, on peut signaler Fantaisies Devos , un voyage musical joué et chanté par deux femmes, un homme et un piano, Á quoi ça sert l’amour , d’après Edith Piaf, la reprise de Zo brel et de Putain d’vie de Jehan Rictus, deux spectacles salués par la critique l’an passé, un concert de Gatane, Live therapy qui mélange avec humour, chansons, mises en scènes insolites et improvisations.

Il y a encore d’autres petites pépites dans la programmation des Déchargeurs qui vous propose même de montrer votre attachement à cette petite salle au cœur de Paris en achetant un fauteuil qui portera votre nom !

Micheline Rousselet

Théâtre Les Déchargeurs

3 rue des déchargeurs, 75001 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 42 36 00 50

www.lesdechargeurs.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « De Pékin à Lampedusa »
    Ils connaissent les dangers de la traversée du désert et de la Méditerranée et pourtant ils sont des milliers à se lancer, au péril de leur vie, dans ce périple où les attendent des passeurs sans foi ni... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Liberté ! (avec un point d’exclamation) »
    Des pieds chaussés de chaussettes rouges s’échappent d’un coffre d’où sort la voix d’un homme fredonnant la chanson de Moustaki Ma liberté. C’est bien de liberté que va nous parler Gauthier Fourcade et,... Lire la suite (Août 2017)
  • « Contagion »
    Nombreux sont ceux qui ont cru, tout au moins au début, que le développement des réseaux sociaux allait permettre de sortir du formatage des media et contribuer à redonner vie à la démocratie en... Lire la suite (Août 2017)
  • « De si tendres liens »
    Dans une série de tableaux successifs se déploie la relation d’une mère divorcée et de sa fille unique, une relation où les souvenirs de l’une rencontrent ceux de l’autre avec ce qu’il peut y avoir de... Lire la suite (Juillet 2017)
  • « Night in white Satie »
    Un drôle de bonhomme, ce Monsieur Satie, avec son pince-nez un peu de travers, ses costumes de velours (il en acheta sept identiques, tous de couleur moutarde, à la suite d’un héritage), son chapeau... Lire la suite (Juin 2017)