Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Marie Losier (Etats Unis)

"The ballad of Genesis and Lady Jaye" Sortie en salles le 26 octobre 2011

Lorsqu’en 2004, les programmateurs de l’" Etrange Festival " décident de créer une section"Etrange musique" c’est à Genesis P-Orridge qu’ils font appel. Lequel en plus de ses concerts, présente " Regeneration Hex ", une anthologie du cinéma pandrogyne.

Le pandrogyne, explique Genesis P-Orridge, n’est pas piégé dans un corps qui n’est pas le sien, il est piégé dans un corps, quel que soit son genre.

La rencontre de Genesis P-Orridge et de Lady Jaye (alias Jacqueline Breyer) qui est maîtresse dans un donjon sado-maso, marque un tournant artistique pour tous les deux.

 Ils décident, par le recours à la chirurgie plastique, de devenir physiquement semblables. "L’idée n’est pas d’être jumeaux mais d’être deux parties d’un nouvel être, un être pandrogyne qui s’appellerait Genesis Breyer P-Orridge ".

C’est vers 2004 que Marie Losier les rencontre et qu’ensemble, ils décident de faire un film sur la vie du couple.

Tourné avec une caméra Bolex 16 mm qui utilise des bobines de 3 minutes et n’a pas de son synchro, le film s’apparente à un patchwork suivant au plus près la théâtralité qui marque la vie des deux performeurs.

Le 9 octobre 2007, le décès de Lady Jaye met fin en partie à l’expérience, mais Genesis continue le film et poursuit son idéal d’être le miroir de son amour perdu. Lorsque Genesis P-Orridge raconte les moments vécus entre les deux arrêts cardiaques de Lady Jaye, le film qui pouvait se voir jusque-là comme un documentaire arty, laisse affleurer ce qui était sous-jacent pendant tout le film, le profond désir d’être aimé.

 

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « A Ciambra »
    A quatorze ans, Pio est un garçon qui n’a pas froid aux yeux et il est déjà très au fait des choses de la vie. Prenant modèle sur ses aînés et pressé de grandir, il se comporte en adulte, fume, boit et... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Kiss and cry »
    A quinze ans, Sarah reprend un entraînement intensif de patinage sur glace au Club de Colmar où sa mère a emménagé pensant que sa fille y atteindrait un niveau tel qu’il lui ouvrirait les portes de... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Les hommes d’argile »
    Sulayman est un jeune homme heureux. Il se contente de peu, vit en parfaite harmonie avec la faune et la flore de sa région. Il aime pétrir l’argile et faire naître de ses mains des objets et des... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Gauguin, voyage de Tahiti »
    En 1891, Gauguin décide de quitter sa famille aimée, ses compagnons peintres et de partir pour Tahiti où il imagine, selon une image idéalisée des îles, qu’une vie facile lui permettra de se consacrer... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Home »
    A sa sortie de prison, Kevin dix-sept ans, est recueilli par sa tante et son oncle. Ce placement en famille et un stage en plomberie devraient permettre un nouveau départ à cet adolescent bien... Lire la suite (Septembre 2017)