US Magazine 729 du 30 mars 2013

Témoignage "La motivation par le jeu de rôle" Thomas B., professeur de SVT à Marseille, présente une expérience de jeu de rôle en Première S.

« La démarche d’investigation et ses modes de
raisonnement rattachés (hypothético-déductif...)
guident la conception de nos séances.

Mais pour engendrer la motivation, il peut parfois
être intéressant de s’en éloigner par la mise en
oeuvre d’autres approches : ici le jeu de rôle.

En Première S, j’utilise cette approche afin d’aborder
la partie du programme consacrée aux fondements
de l’épidémiologie (Thème 3B) à travers la
conception d’une campagne de prévention contre
les maladies cardiovasculaires. Les élèves se répartissent
par groupe de cinq élèves, chacun a un rôle
déterminé : directeur de campagne, médecin, chercheur,
épidémiologiste, réalisateur (chargé de la
production finale attendue de type poster) et reçoit un dossier (contenant le nécessaire pour tenir son
rôle). Après un temps d’appropriation de leur rôle,
le groupe débat sur un temps long, puis chaque
groupe conçoit son poster sur outil informatique.
Un temps final est réservé à la mise en commun des
différentes productions.

Ce type d’approche, faisant appel à une tâche
complexe, n’est possible qu’avec des groupes à
effectif réduit. Même placé dans une situation “pardessus
l’épaule” des élèves, le professeur est amené
à intervenir auprès des groupes et aussi de manière
individualisée. En ce sens, bien qu’intéressante
d’un point de vue pédagogique, il semble impossible
de mettre en oeuvre ce type d’approche avec des
classes de Seconde non dédoublées. »

Autres articles de la rubrique US Magazine 729 du 30 mars 2013

  • Philosophie : De nouvelles épreuves en juin 2014 ?
    L’inspection générale de philosophie a organisé une réunion de travail sur la réforme des épreuves de philosophie en série technologique. Les incertitudes ne sont pas levées. Le SNES a participé à une... Lire la suite (Avril 2013)
  • CCF : il n’en est pas question !
    CCF. Pratiqué depuis 1985 dans l’enseignement agricole, 1990 dans l’enseignement professionnel, 1991 en EPS au baccalauréat général et technologique, le CCF pose de multiples problèmes. Le contrôle... Lire la suite (Avril 2013)
  • LPC : lourd, illisible... inutile
    Contesté de toutes parts pour son caractère inadapté, « inutilement complexe » et « bureaucratique », le LPC a été largement rejeté par la profession. Quelle que soit la version et malgré toutes les... Lire la suite (Avril 2013)
  • Histoire des arts : une épreuve éprouvante
    Contenus d’enseignement, objectifs et modalités d’évaluation, mise en oeuvre du travail pluridisciplinaire, charge de travail, cadrage de l’enseignement et de l’épreuve, rémunération... de nombreuses... Lire la suite (Avril 2013)
  • Enseignements scientifiques : le goût des sciences
    L’innovation dans l’enseignement scientifique est répandue chez les professeurs malgré des réponses institutionnelles largement insuffisantes. Retour sur une expérience à Marseille. La réflexion sur... Lire la suite (Avril 2013)