Archives

partenaire Réduc’snes

Tarmac de la Villette nouveau nom, nouvelle saison...

Le "Théâtre International de Langue Française" (Tilf) est devenu, avec le départ de son prestigieux ancien directeur Gabriel Garran, " Le Tarmac de la Villette ". Autre changement notable : la saison ne court plus de septembre à juin comme autrefois mais de mars à octobre. La première création de l’année «  Bambi, elle est noire mais elle est belle  » de Maïmouna Gueye débutera avec le printemps, le 21 mars 2006 et la saison s’achèvera fin octobre avec les représentations des «  Paradis aveugles  » d’après l’œuvre de Duong Thu Huong.

L’arrivée de Valérie Baran à la direction du Théâtre, si elle s’est accompagnée de ces changements, n’a pas modifié la ligne directrice de la programmation :
une fois encore un tour du monde francophone est proposé au public avec quatre vingt auteurs, acteurs, vidéastes, poètes, danseurs, metteurs en scène, cinéastes venant de Madagascar, du Liban, d’Haïti, de Belgique, du Congo, du Québec ou du Vietnam.
Et le Tarmac de la Villette se verra « colonisé » par le petit peuple migrateur constitué de tous ces artistes qui nous viennent avec leur culture, leurs souffrances, leurs témoignages, travestissant la scène en terrain de foot ou champ de bataille, jouant du grotesque et de l’absurde, rappant ou jazzant leurs colères et leurs révoltes.

«  Bambi, elle est noire mais elle est belle  » se jouera du 21 mars au 22 avril 2006.
« Bambi » la sénégalaise a quitté l’Afrique pour suivre Antoine. « C’est un cadeau que mon fils nous a rapporté d’Afrique, elle est noire mais elle est belle ». Cette phrase lâchée par Marie-France Seguin, la belle-mère de Bambi, avec ce qu’elle contient de maladroit et de stupide révèle un racisme courant et le malaise à faire face à la « différence ».
Comédienne, Maimouna Gueyé avait présenté en 2003 au Tilf « Les souvenirs de la dame en noir »

Dans le cadre de « Musiques du Monde  » sera présenté du 2 au 6 mai « Fragments  » récital musical composé et interprété par Christine Koschi qui mêle les sons de gongs chinois, flûtes, cloches et harmonium indiens, tambour turc, orgue à bouche du Vietnam et autre bol chantant du Tibet...

Le 6 mai à 16 heures et pour une seule représentation , Erik Nussbiker proposera un récital à partir du squelette d’un cerf dont les os deviennent instruments de musique...

« H’Omba, Chemin vers l’avenir  » est une chorégraphie proposée par la Compagnie Up the Rap et qui mêle culture Malgache et hip hop. Ce sera du 9 au 27 mai 2006

Du 20 juin au 1er Juillet, « Maaarch  » est un spectacle de théâtre qui nous vient du Liban mis en scène par Issam bou Khaled où « neuf soldats de misère et d’infortune sont emportés dans une tourmente dont ils ne mesurent ni les raisons ni les enjeux »

« Le Caravansérail des conteurs » se fera en deux temps : les 6 et 7 juillet de façon itinérante dans le Parc de la Villette et du 11 au 29 juillet au Tarmac à 15 heures.
Ils sont dix, viennent du Grand Nord ou du Grand Sud, d’Algérie ou du Congo, du Québec ou du Niger, de Suisse ou du Sénégal, De Belgique ou du Tchad. Ils ont en commun la langue française et l’Art du conte.
Ils interviendront en duos, en trios ou tous ensemble pendant ce mois de Juillet sous la direction de Birkinabé Hassane, Kassi Kouyaté ou Jihad Darwiche.
Ces spectacles s’adressent à tous les publics à partir de 5 ans.

Une première en France avec « Banc de Touche  » de Dieudonné Niangouna, proposé par la Compagnie Les Bruits de la Rue de Brazzaville. Petit Piment est la star du Foot. Il est la coqueluche du pays mais il est aussi l’amant de la femme de l’entraîneur.
Pour se venger, l’homme trompé va décider de se passer des services de Petit Piment...Mais c’est bientôt la Finale de la Coupe d’Afrique des Nations.
Représentations de « Banc de touche » du 11 au 29 juillet à 20heures

Un « Panorama du Cinéma francophone Jeune Public  » sera proposé du 8 au 26 août du mardi au samedi à 15 heures
A partir de 3 ans, on pourra découvrir un choix de films venus du Burkina Faso, du Liban ou du Québec. Des films d’animation, des documentaires et des fictions permettront aux enfants (et aux parents d’aller à la rencontre de cultures diverses et riches.
Suivront deux Installations Vidéo :
« Affetti » d’après « La Didone » de Cavalli.
Deux Belges, Boris et Aliocha Van Der Avoort, s’emparent de l’Opéra italien et en font une lecture contemporaine pour un effet détonnant.
« Lost Angeles » de Pascal Cotrat.
Les deux vidéos se donneront Maison de la Folie n°6 Parc de la Villette et l’entrée sera libre.

« A Love suprême  » d’Emmanuel Dougala s’annonce comme du Jazz-Théâtre. La République Populaire du Congo nous proposera ce spectacle mis en scène par Luc Clémentin du 8 août au 9 septembre, du mardi au samedi à 20 heures. J C est mort ! le choc est immense pour ce jeune africain émigré aux Etats-Unis quand il apprend que John Coltrane, saxophoniste de jazz vient de disparaître.

« Les Paradis aveugles  » est une création d’après l’œuvre de Duong Thu Huong mise en scène par Gilles Dao, du 26 septembre au 28 octobre à 20heures, le dimanche à 16heures.
Dans les livres de Duong Thu Huong, il y a d’abord le Vietnam meurtri, dévasté par des années de guerre, des destins bouleversés, des amours impossibles et la présence des morts à jamais disparus du quotidien et parfois de la mémoire...

Francis Dubois

TARMAC
Parc de la Villette - 211 av. Jean Jaurès - 75019 - M° Pte de Pantin
Réservations (partenaire Réduc’snes) : 01 40 03 93 95 - www.letarmac.fr

Autres articles de la rubrique Archives