TICE

TICE et SES

Les SES sont une discipline fortement intéressée par l’utilisation des TICE, et ce, à un double niveau :
- La recherche documentaire : depuis leur création, les SES ont mis au coeur de leur pratique l’utilisation du document. Les sciences économiques et sociales ne sont pas abordées par des théories présentées de façon abstraites mais par l’étude et l’analyse d’objets-problèmes comme l’emploi, le chômage, la mondialisation (pour se limiter au programme de terminale). Il va de soi que le document, sous toutes ses formes (textes, tableaux statistiques, schémas, bandes audiovisuelles. est un moyen incontournable pour étudier ces objets. Les TICE, par la recherche documentaire qu’elles autorisent, sont de plus en plus sollicitées dans le cadre des SES, surtout depuis la mise en place des TPE. Malgré cette tendance, il faut bien admettre la sous-utilisation des TICE en SES.
- L’utilisation de CD-Rom (le Monde, Alternatives économiques, Tableaux de l’économie française, encyclopédies.) est souvent insuffisante (documentations sous-équipées, moyens insuffisants, manque d’information sur les ressources.).
- L’utilisation d’Internet pose au moins deux problèmes :

celui du statut de l’information : quelle est l’origine du document trouvé ? Quelle est sa valeur ? Comment l’exploiter, autrement que par un " coller-copier " ? Quelle distance critique par rapport à son contenu ?

celui de la formation des élèves, à ce type de recherche, par les professeurs de SES et par les enseignants documentalistes : faute de moyens et de temps, il n’est pas toujours très facile de mener à bien cette tâche. En amont, ce problème renvoie également à celui de la formation des enseignants, souvent insuffisante et de plus en plus peau de chagrin.
- Le travail en cours, TD ou TPE peut être fait à partir de logiciels aidant les élèves à acquérir des savoir-faire (calculs de pourcentage, d’indices, constructions de courbes, tableaux statistiques, utilisation pertinente de chiffres dans l’élaboration d’une analyse.). Par exemple, on pourra citer le logiciel STATIS qui permet, non seulement de manipuler des données statistiques mais aussi d’acquérir une certaine distance critique par rapport aux chiffres (changer d’année de base dans la construction d’une série indiciaire permet de donner des constructions graphiques aux " allures " différentes et de montrer que le choix retenu est loin d’être neutre : le logiciel permet de faire rapidement ces changements, sans se perdre dans des calculs fastidieux). Les élèves peuvent également acquérir des savoir-faire en matière de dissertation avec un logiciel qui leur permet de travailler sur des libellés de sujet, très utile par exemple pour leur apprendre à éviter. le hors sujet.

Enfin, les élèves sont parfois amenés, en SES, à produire et exploiter des enquêtes : des logiciels comme Ethnos ou Sphinx leur permettent de réfléchir aux questions à poser et d’exploiter les données recueillies, en limitant, là aussi, le travail rébarbatif.

Bien entendu, l’ordinateur, c’est aussi l’outils de bureau, pour le professeur mais aussi pour l’élève : travailler une dissertation sur un logiciel de traitement de texte donne la possibilité d’un " mûrissement " sans avoir à tout refaire : l’élève peut reprendre son texte, effacer, ajouter, reformuler. bref, il hésitera moins à revoir sa " pensée ". Mais on se heurte ici aux différences sociales : trop souvent, seuls les élèves équipés en ordinateur chez eux peuvent bénéficier d’un tel avantage. A moins que les établissements soient dotés d’ordinateurs en accès libre en nombre suffisant, ce qui est loin d’être toujours le cas !

Si l’utilisation de logiciels est donc fort intéressante en SES, force est de constater l’insuffisance de leur production. Les outils dont on dispose commence à vieillir et on est loin d être sûr de leur pérennité (STATIS par exemple). Il y a ici une certaine contradiction entre un discours officiel qui met en avant l’utilisation des TICE et la pauvreté des productions spécifiques à telle ou telle discipline et aux SES en particulier. Il faudrait doter de moyens conséquents, et notamment en temps, des équipes de professeurs volontaires et les CRDP pour permettre un essor des TICE, dans un cadre et pour des objectifs appropriés, c’est-à-dire discutés par l’ensemble des enseignants de la discipline.

Autres articles de la rubrique TICE