Actualité théâtrale

Les aventures de Supershowman enfin sur terre

« Supershowman » Du 10 au 31 janvier au Théâtre Douze

Supershowman, qu’on pourrait considérer comme un cousin belge de Superman, est envoyé sur terre par son père, qui attend de lui qu’il pompe l’air de la terre pour sauver son petit astéroïde, la planète Starbeek, dont l’oxygène est en train de s’épuiser. Il est doté de super pouvoirs mais parviendra-t-il à accomplir sa mission, d’autant plus que s’il aime beaucoup son papa, il se met à aimer aussi les terriens ? Comment se tirera-t-il de ce dilemme ?

Théâtre : supershowman

Milan Emmanuel, champion du Benelux de breakdance, mais aussi virtuose du hip-hop et de l’acrobatie, un peu clown enfin, a utilisé son expérience du théâtre de rue pour ce Supershowman hybride, qu’il a écrit et qu’il interprète. Les performances de breakdance et l’acrobatie sont mises au service de ce conte qui nous parle d’amour filial, d’émancipation, d’accomplissement personnel, d’empathie et de partage. Notre héros a débarqué sur Terre enfermé dans un gros ballon dont il lui faudra trouver comment s’extirper, sans compter qu’il lui faut aussi s’accommoder de l’attraction terrestre et que l’agent Plop semble avoir été oublié au départ ! Ce dernier, version belge de R2D2 avec ses ampoules bleues fluo finira par arriver, créant à notre héros plus de problèmes qu’il ne l’aide. Acrobatie et humour sont tout de suite mêlés pour créer l’univers de Supershowman. L’autodérision est aussi au rendez-vous avec ce héros un peu vantard, obligé de rajuster son costume de Superman malmené dans toutes ces opérations acrobatiques, mais qui sait s’assurer la complicité des spectateurs. Le spectacle de rue est mobilisé à travers les vidéos où le héros s’élance, jouant à cent à l’heure avec les passants des rues de Bruxelles, de Paris ou de New York, sautant au-dessus du mobilier urbain, glissant entre les piétons, évitant les vieilles dames.

Le texte aurait pu être un peu approfondi, mais l’énergie, l’humour, les qualités d’acrobate et de danseur de Milan Emmanuel emportent l’adhésion et on passe une très agréable soirée.

Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 15h30

Théâtre Douze

6 avenue Maurice Ravel, 75012 Paris

Réservations : 01 44 75 60 31

Se réclamer du Snes et de cet article : demande de partenariat Réduc’snes en cours

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « We love arabs »
    Hillel Kogan est un artiste engagé. Il est à la fois danseur, chorégraphe, interprète, acteur, concepteur et dramaturge mais cette accumulation de titres qui lui ont valu de nombreuses récompenses... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « La nostalgie des blattes »
    Sur un plateau nu, une estrade, et sur cette estrade, assises sur deux simples chaises, deux femmes plus très jeunes. La plus ancienne dans son poste voit arriver la remplaçante avec une belle dose... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Trahisons » de Harold Pinter
    Jerry et Emma se retrouvent devant un verre deux ans après leur rupture. Leur embarras n’a d’égal que l’émotion de se revoir. Pendant des années, alors qu’une amitié sincère et de très longue date liait... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Les deux frères et les lions »
    Une ambiance très british avec chansons traditionnelles, thé et scones, nous accueille pour ce conte inspiré d’une histoire vraie, dont les héros sont encore vivants. Deux jumeaux habillés de la même... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Novecento »
    Novecento est un conte qui nous entraîne sur un paquebot transatlantique, à la rencontre de Novecento, né et abandonné sur le piano de la salle de bal du bateau, devenu un musicien de génie et qui... Lire la suite (Septembre 2017)