Postes aux concours

Statistiques CAPES depuis 1990

Vous trouverez ci-joint 3 documents pdf reprenant les statistiques suivantes :

- externe.pdf : tous les chiffres depuis la session de 1990
COMMENTAIRES :

Après trois années de recrutements importants (1991-93), le ministère a procédé à une première baisse du nombre de postes en 94 et 95, suivie d’une seconde en 1996. Cela démontrait une absence totale de prévision démographique que le SNES avait déjà contesté et surtout le refus de s’engager sur un taux d’encadrement en enseignants documentalistes. Le niveau de recrutement est alors devenu dérisoire (100 de 1997 à 2000) avec pour conséquences inéluctables une augmentation de la précarité (cf. tableau n°2 sur les différents concours internes). Le déficit en personnels se concrétisant, le ministère a dû concéder à partir de 1999 des listes complémentaires à répétition 2000, 2001 (2 listes, la seconde en novembre !), 2002.

Le SNES a été très offensif sur cette question des listes complémentaires et il a impulsé des actions unitaires avec la FADBEN et une intersyndicale pour une augmentation massive des postes à l’externe (cf. l’historique des actions syndicales sur notre site). Pour 2003 le ministère s’est contenté d’un simple statu quo avec 240 postes offerts alors que le vivier des candidats reste important.
Le ratio entre les candidats présents par postes le démontre

2000 2001 2002 2003
9,9 11,1 8,9 9,2

Les besoins sont réels dans les CDI. Non seulement le ministère refuse de reconnaître que les dispositifs pédagogiques (TPE, ECJS, PPCP, IDD) sollicitent beaucoup les professeurs documentalistes mais fondamentalement, en refusant de recruter des professeurs documentalistes en nombre suffisant, il nie la nécessité d’une véritable formation à l’information pour tous les élèves. Il nie aussi la réalité de nos conditions de travail.
En 2003 il a refusé toute liste complémentaire alors que la barre d’admissibilité était de 9,25, celle d’admission de 10,22. Cette décision est d’autant plus inadmissible que 129 postes n’ont pas été pourvus au second concours 3ème voie. Le SNES a relancé l’action unitaire sur cette question des recrutements. Un courrier signé par la FADBEN et 10 syndicats a été adressé le 2/10/03 au ministère avec une demande d’audience

Le SNES a aussi lancé une pétition pour protester contre cette baisse des recrutements en documentation

- interne.pdf : depuis la même période avec toutes les nuances concernant "statutaire", "spécifique", "réservé"
- 2002-2003.pdf : sont comparés ici beaucoup de données sur les 2 dernières années (inscrits, admissibles...) sans oublier le concours 3° voie...

Pour chaque tableau, vous pourrez lire en outre nos commentaires.

N’hésitez pas à nous écrire

Autres articles de la rubrique Postes aux concours