Actualités

Stages académiques disciplinaires parfois stage de désintox...

Plusieurs stages disciplinaires académiques ont été organisés par le secteur contenus du Snes en fin de ce premier trimestre. Un stage spécifique technologie à Orléans le 26/11 et 3 stages groupés « technologie et enseignements scientifiques » à Poitiers le 26/11, au Pertuis pour Aix-Marseille le 03/12 et à Grenoble le 10/12.
En moyenne une vingtaine de participants pour chaque journée ont pu débattre sur l’actualité chargée du moment.
Ils ont parfois pris la forme de stage de désintox...

- Le décret sur les obligations réglementaires de service et les IMP
La responsabilité de la gestion du laboratoire de technologie est associée depuis septembre à la coordination disciplinaire. On relève une grande disparité et quelques "arrangements" avec les textes réglementaires dans certains établissements. Pour mémoire, lorsque plusieurs collègues interviennent dans un établissement, l’un d’entre eux doit percevoir une IMP pour la coordination disciplinaire et la gestion du laboratoire de technologie. Les textes laissent encore la possibilité de demander que cette IMP soit transformée en heure de décharge, mais cela relève de la décision du Recteur, après avis du conseil pédagogique et du CA de l’établissement. Syndicalement c’est ce qui doit être recherché pour plusieurs raisons. Cela permet d’abord de limiter l’érosion des postes, ensuite de faire valoir que cette mission nécessite réellement du temps et enfin de pouvoir porter une demande syndicale claire d’augmentation de nos rémunérations à laquelle l’indemnitaire ne peut et ne doit être une réponse.

- Les conséquences de la mise en place de la réforme du collège 2016

L’organisation du cycle 3 (Cm1, Cm2 et 6ème) et les difficultés que vont poser la répartition et l’organisation des enseignements disciplinaires en 6ème, en sciences et technologie ; suite à un programme unique et à des horaires globalisés. On a insisté sur la position ferme et argumentée du Snes face à l’EIST et à la volonté à peine masquée de l’imposer en 6ème. C’est toujours et encore NON !!!
Chacun a pu déjà constater et dénoncer la disparité des propositions de répartition faites dans son établissement, peu compatibles avec l’équité d’un enseignement général de tous les élèves. L’horaire globalisé de 4h en 6° avec la disparition des dédoublements va offrir à l’administration une grande flexibilité dans la gestion des ressources humaines.
La réduction d’une 1/2 heure des horaires de 3ème va elle aussi poser des problèmes d’organisation des enseignements, les programmes n’ayant pas été rédigés en en tenant compte.
On a aussi évoqué la nouvelle répartition des dotations horaires attribuées aux établissements et il nous a fallu insister sur l’impact de l’organisation des EPI imposés par les textes à moyen constant. En effet, en tenant compte de toutes les disciplines fragilisées par cette réforme, il y a peu d’espoir de pouvoir récupérer quelques portions d’heure de la dotation horaire supplémentaire pour assurer les dédoublements indispensables à notre enseignement
Pour la technologie, c’est globalement 500 à 800 postes qui se trouvent menacés à la rentrée prochaine par la réforme du collège.

- Les nouveaux programmes
L’analyse syndicale des programmes de la discipline pour les cycle 3 et 4 met en évidence l’instauration d’une véritable "petite STI2D" en lieu et place d’un enseignement de technologie pour tous les élèves. On pointe aussi dans le détail plusieurs lacunes et incohérences. Il faudra inévitablement prendre appui sur d’autres textes pour pouvoir encore enseigner une forme acceptable de technologie au collège. Le plus gros écueil restant pour tous, la disparition des groupes et l’augmentation générale des effectifs dans les classes de collège.
Pour les années à venir, même si le ministère à dû marquer le pas face à la pression syndicale, il va nous falloir rester très vigilant et combattre le risque de globalisation des enseignements sciences et technologie, car ce projet pour la 6ème reste en suspens et l’idée d’un regroupement identique pour les 3 autres années du collège a déjà été évoquée par la direction générale de l’enseignement scolaire.

Rappel : Ces stages syndicaux sont l’occasion d’échanger et de faire le point sur la situation de notre discipline. Sous la responsabilité du Secteur Contenus de la section nationale du SNES, ils sont organisés à la demande des sections académiques. A vous de les solliciter, si vous êtes intéressés pour y participer.

Autres articles de la rubrique Actualités