Archives 2002-2005

Situation des CIO et stage du 16 décembre

QUELLE SITUATION POUR LES CIO ?

Le compte rendu des consultations (interne et externe) des services d’orientation pouvait être considéré comme un point d’appui important en matière de positionnement et d’évolution des CIO.
Le rôle du CIO dans le bassin, la nécessité d’un statut unifié, l’attribution des moyens nécessaires à son fonctionnement, la mise en place d’une instance de régulation, le rappel des compétences spécifiques des COPSY et DCIO, la démarche éducative et le travail en équipe, l’augmentation nécessaire du nombre des COPSY constituaient des éléments très positifs.

Il nous a fallu déchanter bien vite, car le rapport de la commission THELOT est venu obscurcir ce petit coin de ciel bleu. Aucun passage sur les CIO (il y avait pourtant paraît-il une directrice de CIO dans cette commission !). Une vision des missions des COPSY qui ne seraient plus psychologues et assureraient uniquement un rôle de conseiller technique (sur combien d’établissements ?). Une proposition ubuesque de fusion de l’orientation et de l’affectation. Un manque total d’ambition en ce qui concerne l’élévation des niveaux de qualification des jeunes de notre pays (nécessité pourtant reconnue par tous les experts) et la lutte contre l’échec scolaire.

"Nous avons également noté un silence très préoccupant sur l’existence des CIO dont la situation sur le terrain devient dramatique dans certains départements". Extrait de l’intervention de Catherine Remermier au CSE devant Claude Thélot et le directeur de Cabinet du Ministre.

Dans les tables rondes organisées par le ministère, pour préparer la nouvelle loi, le SNES et la FSU ont été les seules organisations syndicales à apporter une réponse cohérente pour défendre les services d’orientation, en rappelant le rôle essentiel joué par les CIO, l’apport spécifique des COPSY dans l’expertise et l’accompagnement de l’élève, la nécessité d’un travail en équipes pluri-professionnelles à l’intérieur de l’école, le nécessaire développement des services d’orientation (postes et moyens budgétaires).
Les informations qui nous remontent des différentes académies sont à ce sujet plus qu’inquiétantes, les budgets de fonctionnement, et les frais de déplacement des CIO d’Etat ont atteint un niveau proche de l’asphyxie, les CIO départementaux sont eux aussi parfois concernés.
Les suppressions de postes inscrites au budget 2005 (2 pour les directeurs, 50 pour les COPSY) n’ont pas encore été réparties par la DESCO, mais elles toucheront la quasi-totalité des académies. L’amputation de 10 postes supplémentaires aux concours amènera à un recrutement de 140 stagiaires en 2005, au moment où les départs en retraite de 2007 sont évalués à 299 -soit un déficit de 159- à partir de septembre 2006, la situation de l’emploi dans les CIO sera donc catastrophique.

Notre victoire de juin 2003 risque fort d’être de courte durée si nous n’arrivons pas à mobiliser à nouveau les directeurs et les COPSY dans le cadre de la préparation de la future loi d’orientation. Le secrétariat national de catégorie s’est déjà fortement investi : audiences avec la DESCO, audience avec le Cabinet Fillon, tables rondes n° 2 et n° 5, audience avec les 11 inspecteurs généraux chargés d’un rapport sur les CIO, etc.
Mais cela ne suffira pas, il faut se mobiliser dans chaque CIO, nous vous invitons à participer à toutes les actions du SNES (débats sur le rapport Thélot, forums syndicaux, rassemblements et manifestations, un appel à la grève sera sans doute nécessaire en décembre).

Nous avons rappelé que l’orientation devait être "une démarche éducative permettant le développement de la personne et que ce travail devait s’effectuer en équipe pluri-professionnelles au sein desquelles les COPSY ont un rôle fondamental."
Gisèle JEAN, co-secrétaire générale du SNES-FSU à l’issue de la table ronde n° 2 - Dépêche AEF du 04.11.2004.

Pour approfondir la réflexion sur les CIO et les directeurs, le SNES organise un stage syndical (ouvert à tous) le jeudi 16 décembre 2004, sur le thème : "Quelle place et quel rôle pour le CIO dans le bassin d’éducation ?. La direction d’un CIO : enjeux et perspectives".
Inscriptions dès aujourd’hui en téléchargeant la fiche d’inscription sur le site du SNES : www.snes.edu (rubrique vie syndicale) une autorisation d’absence (de droit) peut être déposée auprès de l’IA.
Tu trouveras également ci-joint des informations sur le mouvement 2005 des DCIO.

Si tu souhaites des informations complémentaires, poursuivre la discussion, rejoindre le SNES dans la défense du service public d’orientation, n’hésite pas à nous contacter :
par mél : cio@snes.edu
par tél. : 01.40.63.29.20
par courrier : SNES - DCIO, 1 rue de Courty - 75007 PARIS

A bientôt dans l’action.

Le secrétariat national de catégorie
SNES - DCIO et COPSY

Autres articles de la rubrique Archives 2002-2005