Archives

jusqu’au 1er avril à Gennevilliers

Sauvée par une coquette & Le rêve du papillon de Guang Hanqing, mise en scène Bernard Sobel

Au XIIIème siècle, dans la Chine dominée par l’envahisseur mongol, Guan Hanqing est un de ces lettrés, exclus de la carrière de fonctionnaire, qui se sont tournés vers le théâtre populaire, très en vogue dans les villes, pour survivre. Son œuvre fait figure de classique du théâtre chinois. Témoin et critique de la société de son temps, il met en scène les opprimés, tout particulièrement les femmes.
Sauvée par une Coquette montre comment une courtisane, à la fois adulée et méprisée, se joue du mari de sa sœur, fonctionnaire brutal. Dans Le Rêve du Papillon, trois frères sont condamnés à mort pour le meurtre d’un seigneur qui avait tué leur père. La mère des garçons sait trouver les mots justes et toucher le juge ; celui-ci trouve une issue équitable.

Les deux pièces se déroulent dans un décor minimaliste et dans une harmonie de blanc souligné de noir (plancher, fond de scène, costume, maquillage), comme une grande page blanche calligraphiée par touches successives. L’éclairage met ces choix en valeur. Quelques instruments traditionnels ponctuent le rythme de l’action. Les costumes, à la fois sobres et recherchés, sont utilisés comme éléments de la mise en scène, par un jeu habile de changement de comédiens.

Ce spectacle est l’occasion de découvrir une oeuvre et une forme théâtrale peu courantes où les personnages se présentent et annoncent ce qu’ils vont entreprendre avant de le mettre en œuvre, où le mime complète le discours. C’est enfin l’occasion d’une rencontre touchante : La mise en scène est signée Bernard Sobel qui a fondé le théâtre de Gennevilliers il y a plus de 30 ans et dont c’est l’ultime spectacle ici [1] ; toujours découvreur de talents, il dirige la toute jeune compagnie « Les Dissemblables » née en 2006 [2]. Parmi ces comédiens, certains témoignent déjà d’une personnalité affirmée.
Marie-Louise Billy

Théâtre de Gennevilliers
41 avenue des Grésillons 92230 Gennevilliers
Réservations ([Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits sur réservation impérative) : 01 41 32 26 26
www.theatredegennevilliers.com

Notes

[1Ce n’est pas un hasard si Bernard Sobel a choisi pour sa dernière mise en scène au Théâtre de Gennevilliers deux pièces de Guang Hanqing. En 1975, au Festival d’Avignon, il présentait Le pavillon au bord de la rivière, un opéra dont le livret était de cet auteur. En 2003, il associait Les 7 contre Thébes d’Eschyle au Seigneur Guan va au banquet du même Guan Hanqing pour une réflexion sur L’art de faire la guerre à la guerre. Francis Dubois

[2Ce travail de la Compagnie des Dissemblables réalisé au théâtre des Teintureries de Lausanne, conclusion d’un parcours de formation pour dix comédiens et comédiennes, a été présenté en juin 2006 au Théâtre de l’Arsenic à Lausanne et en juillet au Théâtre de l’Arbanel à Fribourg. Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Archives