Éditos

S’abstenir de ne pas voter

L’épilogue des primaires, le désenchantement consécutif aux choix du dernier quinquennat, le poids grandissant du Front national, tout concourt à donner à la présidentielle de 2017 une couleur particulière.
À ce jour, 40 % des électeurs certains de se déplacer restent encore indécis sur leur choix selon un sondage IPSOS ; pour une grande partie de l’électorat, notamment dans les catégories populaires et chez les jeunes, c’est l’abstention qui semble prédominante, une abstention pensée comme un véritable acte politique.
Ce signal doit être entendu et conduire à travailler un projet apte à conforter les solidarités, redonner espoir à la jeunesse, améliorer la situation des salariés et retraités. Porter ses convictions dans l’expression électorale, se prononcer dans un vote qui engage le pays pour cinq ans est absolument nécessaire. D’autant plus pour nos professions dont une des missions consiste à former des citoyens. Ne pas voter, c’est aussi laisser le champ libre à des candidats dont les orientations sont antinomiques avec les principes de justice, égalité, laïcité que nous portons.
Le SNES-FSU a publié, lors des dernières publications, son analyse critique des programmes au regard de ses orientations pour la transformation sociale, le devenir du système public d’éducation. Il appelle aujourd’hui à voter pour ne pas laisser passer ce pouvoir d’action.

Autres articles de la rubrique Éditos

  • 10 mai...
    La gauche socialiste française avait ses 10 mai d’espoir : décision de mener le gouvernement de Front Populaire en 1936, élection de François Mitterrand en 1981. Elle a maintenant celui de... Lire la suite (Mai 2016)
  • Assises de la Refondation : donner de la voix
    Les 2 et 3 mai prochains, le ministère de l’Education nationale organise les "assises de la refondation". Au programme : anciens ministres, parlementaires et thématiques larges : réussite,... Lire la suite (Avril 2016)
  • 9 avril : contre la Loi Travail
    Après le succès de la journée du 31 mars qui a marqué le rejet massif de la loi Travail, la manifestation de samedi 9 avril doit être une nouvelle étape dans le rassemblement des forces sociales contre... Lire la suite (Avril 2016)
  • Rendez-vous le 31 mars
    Le 9 mars, les salariés étaient massivement présents aux côtés des jeunes pour demander l’abrogation de la loi travail et des négociations permettant de penser les évolutions du travail et favoriser... Lire la suite (Mars 2016)
  • Mars : printemps de la mobilisation
    La colère gronde en France, de très nombreuses mobilisations sont prévues ce mois de mars. Tout d’abord, le texte de loi El Khomri a réussi l’exploit de réunir contre lui toutes les organisations... Lire la suite (Mars 2016)