Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Ken Loach (Grande Bretagne)

"Route Irish" Sortie en salles le 16 mars 2011

La route Irish, c’est celle qui, à Bagdad, relie l’aéroport international à la zone verte. Elle est réputée être la route la plus dangereuse du monde et c’est sur celle ci que Frankie trouve la mort. Fergus, son ami d’enfance qui l’avait persuadé de quitter les parachutistes pour rejoindre les milices privées, ne croit pas à la thèse officielle et va, depuis Liverpool mener sa propre enquête.

© Joss Barratt

C’est cette privatisation du conflit par le biais de compagnies de sécurité, assurant l’impunité à leurs agents, le plus souvent des soldats alléchés par l’appât du gain ("12.000 livres mensuelles net d’impôt" promet Fergus à son ami) que dénonce Ken Loach. Pendant que les dirigeants de sociétés engrangeaient des fortunes, leurs mercenaires risquaient leur vies. Si la douleur des victimes de massacre reste hors champs (téléphone), les carnages qui apparaissent sous forme de brefs mais intenses flash-back laissent des traces profondes dans la tête des mercenaires. Violent, brisé, Fergus, magnifiquement interprété par Mark Womack, ira jusqu’au bout de sa quête. Ken Loach évite le pathos et, en filmant au plus près des corps, nous permet d’être en complète empathie avec le héros, même lorsqu’il emploie des méthodes plus que douteuses.
En s’intéressant à cette guerre, où les cadavres des soldats sont ramenés en catimini dans des cercueils qui "ressemblent à d’énormes cageots" et où les survivants souffrent de syndrome de stress post traumatique, Ken Loach nous livre un film efficace et profondément humain.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « A Ciambra »
    A quatorze ans, Pio est un garçon qui n’a pas froid aux yeux et il est déjà très au fait des choses de la vie. Prenant modèle sur ses aînés et pressé de grandir, il se comporte en adulte, fume, boit et... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Kiss and cry »
    A quinze ans, Sarah reprend un entraînement intensif de patinage sur glace au Club de Colmar où sa mère a emménagé pensant que sa fille y atteindrait un niveau tel qu’il lui ouvrirait les portes de... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Les hommes d’argile »
    Sulayman est un jeune homme heureux. Il se contente de peu, vit en parfaite harmonie avec la faune et la flore de sa région. Il aime pétrir l’argile et faire naître de ses mains des objets et des... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Gauguin, voyage de Tahiti »
    En 1891, Gauguin décide de quitter sa famille aimée, ses compagnons peintres et de partir pour Tahiti où il imagine, selon une image idéalisée des îles, qu’une vie facile lui permettra de se consacrer... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Home »
    A sa sortie de prison, Kevin dix-sept ans, est recueilli par sa tante et son oncle. Ce placement en famille et un stage en plomberie devraient permettre un nouveau départ à cet adolescent bien... Lire la suite (Septembre 2017)