Archives

jusqu’au 29 octobre

Requiem pour une nonne au Théâtre de l’Athénée Louis Jouvet

Temple, l’héroïne de Sanctuaire, l’un des plus grands romans de William Faulkner, a épousé Gowan, son petit ami qui n’avait pas su la protéger de son enlèvement par un pervers qui l’avait enfermée un mois dans une maison close de Memphis. La pièce démarre avec la condamnation à mort de Nancy Manigoe, nurse des enfants de Temple et Gowan, une noire ancienne prostituée et droguée, qui a assassiné la petite fille de sa patronne.
La pièce de Faulkner reprend les thèmes souvent présents dans son œuvre, le péché, l’exigence de vérité, la rédemption, le pardon, sur fond de racisme et de puritanisme. Il y a dans la pièce des aspects très datés, cette fascination pour les maisons closes, un puritanisme qui lie le sexe à la perdition et à la honte, la rédemption pour celui qui sauve autrui de cette perdition (Nancy Manigoe apparaît comme une nonne, presque une sainte à la fin de la pièce).
Jacques Lassalle dit : « Faulkner et Camus ont incendié mes adolescences autant qu’ils m’ont aidé à les surmonter en les préservant ». Il reprend donc l’adaptation scénique d’Albert Camus de 1956, avec la voix déchirante d’une chanteuse de blues qui ponctue les passages d’une scène à l’autre. L’interprétation est sobre et précise et l’ensemble nimbé d’une atmosphère crépusculaire qui sied bien à la pièce. Micheline Rousselet

De William Faulkner, adaptation Albert Camus.
Mise en scène Jacques Lassalle
Avec Marie-Josée Croze, Jacques Lassalle, Scali Delpeyrat, Martine Maximin, François Macherey, Olivier Augrond, Philippe Bianco.

Théâtre de l’Athénée Louis Jouvet, 7 rue Boudreau, 75009 Paris
Jusqu’au 29 octobre, à 20 heures. Relâche les dimanches et lundis. Matinées exceptionnelles dimanche 9-10 à 16h et samedi 15-10 à 15h.
Spectacle Réduc’snes voir détails

=*=*=*=*=*=*=*==*=*=*=*=*=*=*=*==*=
Autour de ce spectacle, est organisé au Théâtre lundi 17/10 à 20h, une Conférence "Ordre Moral - Ordre Pénal" avec Marcel Iacub, juriste, chargée de recherche au CNRS et Denis Salas, magistrat pour en savoir plus

Autres articles de la rubrique Archives