Changement de discipline des enseignants de STI : une provocation

Reims : motion au CHSCT - STI

Les représentants FSU ont proposé la motion ci-dessous au CHSCT de l’académie de Reims. A utiliser sans modération...

Motion CHSCT-STI

La mise en œuvre de la réforme STI2D, en raison des modifications importantes de programmes et des formations d’enseignants qui, de l’avis de l’administration, devraient être organisées sur plusieurs années, a entrainé des difficultés importantes pour les enseignants de STI et de physique appliquée dans l’exercice de leur métier.

Afin de permettre une mise en œuvre de cette réforme, il faudrait que les enseignants qui en sont chargés bénéficient de deux heures de décharge hebdomadaires.

Il faudrait d’autre part que les temps de formation conduisent à des allègements de service à hauteur d’une heure d’allègement pour deux heures de formation.

La continuité du service serait assurée par des enseignants TZR de ces disciplines et les enseignants en surnombre conséquence à la fois des diminutions d’heures d’enseignement dans ces spécialités et de la diminution du nombre d’élèves dans ces formations.

Ces dispositifs devraient être mis en œuvre dès cette année et pour les trois années à venir afin de préserver la santé des enseignants et de permettre la réussite de la réforme.

Autres articles de la rubrique Changement de discipline des enseignants de STI : une provocation