Archives

Refondation du collège : les Sciences-Physiques en danger.

La refondation du collège s’annonce être une restructuration inacceptable du collège, dont les sciences expérimentales risquent de faire les frais à double titre. Une restructuration qui pourrait ressembler à celle qu’a connu le lycée depuis sa dernière réforme dont on constate chaque jour les effets néfastes.

Le ministère envisage une réforme du collège. Les grandes lignes du projet de réforme conduiraient à diminuer les horaires de certaines disciplines et aussi à en globaliser certaines, dont les sciences expérimentales.

En l’état actuel des projets, les SPC, SVT et technologie pourraient se retrouver globalisés dans une enveloppe réduite à 3,5 h par semaine soit une perte d’1h en 5ème et en 4ème et de 2h en 3ème en SPC. La répartition des horaires par discipline relèverait de l’autonomie de chaque établissement.

C’est inacceptable !!!

A une époque où il faut donner le goût des sciences aux élèves, notre rôle sera réduit à du saupoudrage dans ce futur collège dont nous ne voulons pas.

le SNES n’acceptera pas une réduction des horaires disciplinaires, et il demande la mise en place de groupes dans les disciplines expérimentales.
- le SNES défend des enseignements permettant des approches interdisciplinaires ancrées dans les programmes disciplinaires et faisant sens dans chaque discipline impliquée.

Groupe Sciences-Physiques

Autres articles de la rubrique Archives