Archives

Jusqu’au 5 février - Nanterre-Amandiers - réduc’snes-

Quichotte de Cervantès - Conception Didier Galas

Don Quichotte est devenu un personnage mythique de la littérature Occidentale.
Flanqué de son fidèle écuyer Sancho Panza, il lutte contre des troupeaux de moutons qu’il prend pour une armée ennemie et contre des moulins qu’il confond avec des géants. Quichotte est-il un fou, un idéaliste, un redresseur de torts ?
Les représentations du personnage par Gustave Doré, Daumier ou Picasso ont contribué à l’imposer dans l’imaginaire populaire.
La récente traduction d’Aline Schulman redonne au texte de Cervantès sa dimension à la fois grotesque et tragique.
L’une des particularités du travail de Didier Galas est dans l’improvisation corporelle et dans le fait que, les rôles n’étant pas prédéfinis, les comédiens puissent se glisser dans la peau de l’un ou de l’autre et être tour à tour un moulin, un cheval, Sancho Panza ou Quichotte...
Le spectacle met en évidence la dimension politique et subversive de l’œuvre.

Miguel de Cervantès (1547-1616) est né à Alacala au sein d’une famille modeste. A vingt trois ans il s’engage dans l’armée, lutte contre les Turcs, participe à la bataille de Lepante et perd l’usage d’un bras. En 1575, il est fait prisonnier par des pirates à la suite de quoi il connaîtra cinq années de bagne.
Une fois libre, il reprend ses études et se met à l’écriture.
Son premier roman, « La Galatée » lui procure une certaine renommée.
En 1605 il écrit une première partie de « Quichotte » qui connaît le succès. En 1613, il en publie la seconde partie et meurt deux années plus tard sans avoir achevé sa dernière œuvre, « Travaux de Persilès et Sigismonde ».

Après des études au Conservatoire de Région de Marseille et au Conservatoire National Supérieur d’Art de Paris où il suit les cours de Claude Régy, Daniel Mesguich, Gérard Desarthe et Mario Gonzales, Didier Galas est en 1998 lauréat de la villa Kujoyama à Kyoto où il a comme professeur Michishige Udaka, maître de Nô.
Après quoi, il suit l’enseignement de Li Guang, Maître d’Opéra de Pékin.
Il a travaillé sous la direction de Ludovic Lagarde, Charles Tordjman, Claude Régy, Jacques Rivette, Mario Gonzales entre autres et Christian Schiaretti pour qui il crée le rôle de Ahmed qui lui vaut une nomination aux Molières en 1995.
Il enseigne en France (Cannes, Lille, Châlons en Champagne) et a dirigé de nombreux ateliers notamment au conservatoire de Shanghai.
Francis Dubois

THEATRE NANTERRE-AMANDIERS
7 avenue Pablo Picasso 92022 NANTERRE
Location : 0146147000 partenaire Réduc’snes
www.nanterre.amandiers.com

Autres articles de la rubrique Archives