Arts plastiques

Programmes d’arts plastiques en primaire

Les contenus d’enseignement à l’école primaire
Les nouveaux programmes de l’école primaire sont très complets et proches de ceux du collège(6ème 5ème et en partie quatrième)...
Découverte des outils, des supports, travail des matières des formes et de la couleur, les cours étant construits en relation avec le monde artistique pour faire acquérir un maximum de références culturelles en lien avec la pratique.
Trois critiques principales :
- devant l’ambition du programme, peu de professeurs d’école se sentent compétents, on risque donc de voir de grandes disparités sur le territoire, donc niveau très hétéroclite à l’entrée en 6ème. Se pose très concrètement le problème d’une culture commune, ce qui laisse par conséquence beaucoup de place à l’esthétique dominante véhiculée par les médias...
- si l’enseignement prévu est réellement donné au primaire, il y a risque de redondance au collège
- certaines notions comme la représentation de l’espace (prévue en cycle 3) sont délicates à aborder à cet âge, on retrouve ainsi des enseignants se risquant à transmettre des « trucs » sur la représentation en 3D sans forcément maîtriser la base du dessin en perspective, ni sa construction historique, les élèves répétant alors des exercices sans comprendre le principe d’ensemble. Au collège, la représentation de l’espace est abordée en fin de cinquième ou quatrième, niveau qui correspond mieux à la compréhension de ce qui est un vrai système de pensée.

Commentaire
On ne peut dissocier la formation des élèves de celle des enseignants, or, pour le primaire, la situation ne s’améliore pas, la formation artistique est des plus restreinte ; cela est d’autant plus grave que beaucoup d’entre eux n’ont pas eu accès aux enseignements artistiques depuis la classe de troisième.
Nous retrouvons donc des collègues qui, ne s’estimant pas compétents, soit limitent au maximum leur intervention, et s’adressent à des « spécialistes » intervenants extérieurs lorsque leur municipalité développe une politique et des moyens en ce sens ; soit reproduisent les schémas qu’ils ont vécu, et restent beaucoup dans l’illustratif ou le décor.
Tout ceci est particulièrement regrettable lorsque l’on sait quel outil pour l’acquisition des « fondamentaux » peuvent être les arts plastiques.
Il faut absolument défendre une formation des professeurs d’école qui leur donne suffisamment de bases dans une vraie continuité (école, collège, lycée, IUFM) pour qu’ils osent intégrer une démarche artistique dans la construction de leurs cours et cela même de façon modeste : pour les élèves de primaire, les arts plastiques doivent pouvoir se pratiquer au quotidien ; cette approche devant être enrichie de points forts dans l’année (il ne devrait pas être question de choisir l’une ou l’autre approche)

Autres articles de la rubrique Arts plastiques

  • Des arts plastiques aux arts visuels ?
    Dans le cadre de la mission pour l’éducation artistique et culturelle, les Arts plastiques deviennent « arts visuels » dans les programmes de primaire et les textes du CEREN (ex CNDP). On pourrait... Lire la suite (Janvier 2003)
  • Présentation
    Étant aujourd’hui l’objet de diverses attaques, victime de certaines contrevérités, notre discipline a besoin de textes fédérateurs auxquels chacun puisse faire référence. Il est essentiel de... Lire la suite (Décembre 2002)

Mots-clés