Education Musicale

Programme d’éducation musicale dans le primaire

Le programme de cycle 2 est basé sur des activités à mettre en œuvre : culture vocale, culture de l’oreille, pratiques instrumentales. Ces activités sont bien explicitées et les compétences devant être acquises en fin de cycle préparent bien les élèves aux activités mises en œuvres dans le cadre de l’education musicale au collège.

Le cycle 3, dans la continuité du cycle 2 franchit un palier de difficulté (dans le domaine des compétences à acquérir) qui paraît ambitieux pour des élèves de primaire : « contrôler volontairement sa voix et son attitude corporelle pour chanter » (c’est compliqué, même en classe de troisième...), « tenir sa voix et sa place dans une formation chorale, notamment dans une polyphonie »(c’est plutôt un des objectifs de 5ème 4ème ...), réemployer des savoir-faire au profit d’une production musicale ou chorégraphique inventée, personnelle ou collective » (c’est un des objectifs du collège, et ce n’est pas l’activité la plus simple à mener...)

Ces programmes sont globalement ambitieux (dans le domaine des activités et des compétences à acquérir).
Toutes les compétences définies comme devant être acquises par les élèves à la fin du cycle 3 correspondent à celles que l’on travaille au collège, voir même au lycée.
Parallèlement, ces programmes manquent de précision sur le niveau d’exigence requis : par exemple en cycle 3 : « l’élève devient capable de distinguer, comme de mémoriser l’organisation des éléments dans leur ordre mais aussi dans leur superposition » (de quels éléments parle-t-on, ne faudrait-il pas guider les professeurs d’école ?), « le recours au codage et à la partition devient un guide utile », « l’accroissement du lexique spécifique pour nommer et caractériser les sons comme les divers aspects d’une musique devient indispensable » ( il aurait été souhaitable d’énumérer un certain nombre de notions abordables).

Ces programmes sont-ils réalisables au vu de la formation IUFM et de la formation continue ainsi que du matériel à disposition ?
Des contenus plus modestes et surtout plus précis au niveau notionnel seraient souhaitables pour que tous les professeurs d’école « s’autorisent » à enseigner l’Education musicale et que tous les élèves de primaire puissent bénéficier de cet enseignement obligatoire.

Autres articles de la rubrique Education Musicale

  • Les Classes à Horaires Aménagés Musique (CHAM)
    Existant à l’école primaire et au collège, ces classes sont reservées à des élèves pratiquant la musique en dehors de l’établissement (conservatoires et écoles de musique). Elles permettent aux élèves de... Lire la suite (Janvier 2003)
  • Réflexion sur les TPE
    Actuellement, les programmes de Musique de la série littéraire et de l’enseignement optionnel facultatif sont identiques. Ils sont notamment construits a partir de thèmes qui pourraient être communs... Lire la suite (Décembre 2002)
  • Chorales, ensembles instrumentaux
    ÉTAT DES LIEUX, PROPOSITIONS Ces heures d’enseignement font rarement partie de la Dotation Horaire Globale donnée à chaque établissement. Les enseignants bénéficient de moins en moins de... Lire la suite (Décembre 2002)
  • Quelle culture commune en éducation musicale au collège ?
    Faut-il définir une culture commune par niveau de classe ? Par cycle ? Pour l’ensemble des quatre niveaux ? Elle doit être conçue pour atteindre quels objectifs communs ? : utilisation de concepts... Lire la suite (Décembre 2002)
  • Réflexion sur les programmes de collège
    PROPOSITIONS Les activités proposées sont très enrichissantes et ont le mérite d’ouvrir la discipline à des pratiques nouvelles et intéressantes (création, improvisation, utilisation des nouvelles... Lire la suite (Décembre 2002)

Mots-clés