Archives

Polyvalence à tous les étages : professeur de Sciences-Physiques... SVT, technologie, anglais, informatique ! Les projets de programmes sont inacceptables !

Les projets de programmes de cycle 3 & 4 ont été publiés, et seront mis en consultation au mois de mai par le ministère.

Ces projets de programmes, chargés d’implicites, sans précision de niveaux de connaissances attendus, n’évoquent que des notions globales ouvrant la voie à toutes les interprétations possibles du programme par les collègues ; ce qui oblitère l’égalité des chances d’apprendre un même programme sur le territoire national.

Au Cycle 3 : SPC présentes ou absentes ? L’ombre de l’EIST plane...

En audience le 8 avril 2015, l’Inspection Générale nous a affirmé que l’EIST (Enseignement Intégré des Sciences et Technologie) n’est pas voué à se généraliser, qu’il doit faire l’objet d’un vrai choix pédagogique d’équipes volontaires ( cf rapport de l’IG de 2009).

L’introduction du programme met pourtant en exergue l’exemple de l’EIST, expérimenté dans un petit nombre de collèges depuis presque 10 ans mais rejeté par une très grande majorité des enseignants de sciences et technologie (77% à l’automne 2014,dans l’enquête SNES syndiqués/non syndiqués).

Le programme de "sciences et technologie" (SVT-SPC-Technologie) du cycle 3 forme un ensemble indifférencié, autour principalement de "compétences à construire" et secondairement de 3 "thématiques" reliant très artificiellement ces trois disciplines (le SNES et de nombreuses associations de spécialistes affirment depuis longtemps les différences fondamentales de démarche entre les approches scientifiques et technologiques, même si des interactions fortes existent).

Toutes les notions que nous pourrions aborder en SPC sont intiment mêlées à celles des SVT et Technologie et surtout elles sont déjà enseignées par ces disciplines actuellement. En résumé, les SPC en tant que telles sont absentes de ce programme alors que les IG se réjouit du retour de notre discipline en 6e. Un tel contenu de programme ne peut que favoriser l’EIST et destiner les professeur de SPC à enseigner les SVT et la Technologie.Il s’agit plutôt d’une variable d’ajustement qui justifie cette aberration d’horaires globalisés en 6ème et qui va très certainement amplifier les pressions exercées sur les collègues : « Soit vous enseignez l’EIST, soit vous complétez votre service ailleurs ! ».

Nous avons d’ailleurs déjà des retours des collègues : sous prétexte de l’évolution des programmes, des pressions sont actuellement exercées pour mettre en place l’EIST dès la rentrée 2015 dans certaines académies. Il faut arguer de la position de l’Inspection Générale pour ne pas se laisser imposer cet enseignement contre son gré.

Au cycle 4 : Professeur de SPC et d’anglais ? Un programme sans repères...

Structuré autour de trois thèmes, un programme d’à peine plus de 3 pages semble suffire à décrire l’ensemble des connaissances et compétences abordées en SPC de la 5ème à la 3ème ! Le programme est très imprécis. Jusqu’où doit-on approfondir chaque notion ?

Mieux encore, aucun repère annuel n’y figurent alors même que 76% des collègues les réclament.
Alors que plus de 60% des collègues ne parviennent pas à finir les programmes de 5e et de 4e et que les SPC perdront une demi-heure en 3e dans la grille horaire indicative du MEN (sans tenir compte des heures d’EPI), ce projet de programme semble tout aussi dense.

Dans le préambule, notre participation au PIIODMEP et au PEAC semble des plus évidente mais sans y faire aucune référence par la suite.A la hâte, il fallait bien écrire un programme qui réponde à la commande du CSP !

Après un programme de cycle 3 qui tend à nous transformer en professeur de SVT/Technologie, celui du cycle 4 nous demande d’enseigner aussi l’anglais ! :" L’élève exploite des ressources authentiques : sites, vidéos, extraits d’articles de vulgarisation en anglais. Il communique à l’écrit ou à l’oral en anglais dans le cadre de projet"
et l’informatique : l’élève devra aussi "concevoir un algorithme simple pour trier ou reconnaître".

La consultation : c’est à quel sujet ?

Nous savons que des documents complémentaires produits par le CSP existent et permettraient au moins une lecture critique constructive. Y aurons-nous accès lors de la consultation ?

Du chemin reste à faire avant l’étude de ce projet en CSE et sa publication : il faudra utiliser tous les moyens possibles pour critiquer l’ensemble de ce programme extrêmement néfaste - mais aussi la réforme de structure du collège qui s’y attache.

Dernière publication du SNES sur la réforme du collège

Les nouvelles actions à mettre en œuvre :
*Intersyndicale du collège : appel à la grève du 11 juin 2015
*une nouvelle pétition intersyndicale à signer et à faire signer : un autre collège 2016
*participer à l’enquête SNES sur les projets de programmes de SPC

Les actions à mettre en œuvre :
* Contre la réforme du collège : grève le 19 mai
et toujours les pétitions à signer :
* Réforme du collège, HORS SUJET !
* Réunionite, hiérarchies intermédiaires… c’est NON !

Autres articles de la rubrique Archives