US 754 du 12 septembre 2015

Poitiers : les bons comptes ne font pas....

Le recteur de Poitiers est content de lui et de la rentrée, sa « meilleure rentrée » ! Pas sûr que tous les enseignants et tous les élèves partagent son enthousiasme.

Adepte davantage de la provocation que du dialogue social, il conteste le fait que les classes sont bien souvent surchargées dans les collèges et lycées de l’académie. Alors que la journaliste de France 3 lui rappelle ce constat fait par les syndicats, il ironise en leur conseillant d’apprendre à compter.

Toujours à propos de comptes... le nombre de BMP ou de postes non pourvus et de professeurs absents non remplacés n’est pas négligeable, contrairement à ce que le recteur voudrait faire croire.

Autres articles de la rubrique US 754 du 12 septembre 2015

  • Ille-et-Vilaine
    Lycée Descartes-Rennes : toutes les classes de Seconde à 36 (11), des regroupements (Première L et ES) à 38. Lycée de Combourg : sur six classes de Seconde, cinq à 36 et une à 37. Il a fallu ouvrir... Lire la suite (Septembre 2015)