US 754 du 12 septembre 2015

Poitiers : les bons comptes ne font pas....

Le recteur de Poitiers est content de lui et de la rentrée, sa « meilleure rentrée » ! Pas sûr que tous les enseignants et tous les élèves partagent son enthousiasme.

Adepte davantage de la provocation que du dialogue social, il conteste le fait que les classes sont bien souvent surchargées dans les collèges et lycées de l’académie. Alors que la journaliste de France 3 lui rappelle ce constat fait par les syndicats, il ironise en leur conseillant d’apprendre à compter.

Toujours à propos de comptes... le nombre de BMP ou de postes non pourvus et de professeurs absents non remplacés n’est pas négligeable, contrairement à ce que le recteur voudrait faire croire.

Autres articles de la rubrique US 754 du 12 septembre 2015

  • Service : vérifiez votre « état vs »
    L’État VS (ventilation de service) est le récapitulatif officiel du service d’enseignement. Il doit vous être soumis pour approbation et signature, avant transmission au rectorat, par le chef... Lire la suite (Septembre 2015)
  • AUTONOMIE : la logique de l’éclatement
    L’autonomie, présentée comme la solution à tous les maux, serait également le cadre d’expression privilégié de la liberté pédagogique. L’expérience de ces cinq dernières années montre, hélas, que la réalité... Lire la suite (Septembre 2015)
  • Réformes du collège et des lycées : même combat !
    Les gouvernements passent, mais les réformes restent. C’est bien connu. Toutefois, dans l’éducation, les mauvaises idées ont vraiment la vie dure. Un accompagnement personnalisé mal défini, pas... Lire la suite (Septembre 2015)
  • EMC : affichages et bricolages !
    Sourd aux mises en garde du SNES-FSU, le ministère s’est obstiné à mettre en place l’EMC dès la rentrée 2015. Chronique d’un fiasco annoncé... La mise en place précipitée de l’enseignement moral et... Lire la suite (Septembre 2015)
  • Effectifs en lycée : de plus en plus lourds !
    Classes surchargées, élèves sans profs, heures supplémentaires et emplois du temps bâclés : la rentrée ne s’est pas bien passée, n’en déplaise aux sirènes ministérielles. Il faut dire que la réforme Chatel... Lire la suite (Septembre 2015)