Articles US 2013-2014

Physique-chimie dans les séries technologiques (US mag 738 du 8/2/2014)

VOIE TECHNOLOGIQUE. Le SNES-FSU a été reçu en audience par l’inspection générale pour faire le point sur l’enseignement de la physique-chimie dans la voie technologique du lycée, et sur son évaluation au baccalauréat

Une délégation du SNES-FSU composée de T. Reygades, secrétaire national, C. Michelon et B. Bitouzé a été reçue mercredi 5 février par G. Pietryk, doyen de l’inspection générale de physique-chimie, accompagné de B. Jeauffroy, M.-B. Mauhourat, D. Obert, A. Szymczak, F. Thollon. Le SNES-FSU a souhaité faire un point sur la réforme STI2D-STL, sur le bilan et sur le programme de tronc commun de physique qui ne satisfait personne.

Créer des synergies

L’IG de physique-chimie n’a pas été sollicitée pour ce bilan mais, pour cette année, sur les compétences au collège et au lycée. La physique-chimie dans les séries technologiques a maintenant une finalité de culture générale pour permettre aux élèves de mieux s’adapter plus tard. Un travail de mise en perspective des programmes s’avère nécessaire ; il a été mené en S, est en cours en STL et sera effectué pour STI2D. Des synergies doivent apparaître entre physique-chimie et enseignements de spécialité.

Pour le SNES-FSU, les synergies imposent que le programme soit traité de manière spécifique pour chaque série et spécialité. Le travail en équipe, souhaitable, est rendu difficile par les regroupements de spécialités ou de séries, le nombre d’enseignants intervenant, la mise en concurrence des disciplines pour la répartition des heures d’enseignement. Sans document d’accompagnement ni consigne claire, les professeurs ont été mis en difficulté et en particulier ceux de physique appliquée qui ont dû brutalement changer de discipline !

Sur le bac

Le SNES-FSU a aussi évoqué les problèmes concernant le baccalauréat : sujet de STI2D/STL-SPCL trop long, dispersion des moyennes selon les académies, séries et spécialités, organisation chaotique des multiples épreuves en STL.

L’IG tiendra compte des remarques faites ; le cadrage sera renforcé et les attendus explicités. Le SNES-FSU s’interroge sur le rôle que l’IG affecte à la physique appliquée dans les BTS industriels.

L’IG répond que la physique-chimie y a une double finalité, de culture générale et de culture technologique spécifique. Compte rendu détaillé : www.snes.edu/Audience-avec-l-IG-de-physique.html. Pour apporter témoignages et réflexions vous pouvez écrire à physique.chimie@snes.edu ou à enseignements.technolgiques@snes.edu.

Corinne Michelon, Bruno Bitouzé

Autres articles de la rubrique Articles US 2013-2014