Année 2004

Physique-Chimie Rencontre avec l’inspection générale

Le SNES a rencontré l’I.G. Jean- Pierre Sarmant chargé, au sein du groupe Bach de relecture des programmes, du pôle sciences (maths, physique-chimie, SVT, RPS) de notre discipline.

Menée avec un souci de continuité entre primaire et collège, cette relecture débouche finalement, dans le même cadre horaire, sur un nouveau programme qui sera mis en œuvre, par niveaux successifs, dès la rentrée 2005. Auparavant, il est prévu une consultation des collègues, ce que vient de confirmer le ministère.

On peut considérer que, sur les points suivants, l’IG, par ailleurs d’accord avec la nécessité de groupes à effectifs réduits en TP, a apporté des réponses intéressantes et apaisantes face aux inquiétudes des collègues.

1. Pluridisciplinarité

Il n’est pas question d’un professeur de sciences, obligé d’enseigner par exemple physique-chimie et SVT. En revanche, les professeurs de plusieurs disciplines, dont les deux ci-dessus, pourraient être amenés à coordonner leurs enseignements pour le rendre plus efficace, notamment à l’occasion des thèmes de convergence. Ces thèmes font partie intégrante des contenus et ont été mis en place pour favoriser une telle démarche.

2. Démarche d’investigation.

S’il est intéressant de commencer, à chaque fois que c’est possible, par un questionnement des élèves (ne serait-ce que pour apprécier l’état de leurs connaissances !), il n’est ni obligatoire ni souhaitable de recourir, en toutes circonstances, à « la » méthode d’investigation, d’ailleurs plutôt mise en avant dans l’introduction du pôle sciences que dans la partie physique-chimie.

3. Energie

Cette nouvelle partie du programme doit donner lieu à une formation des collègues. Certes le CNP (Conseil national des programmes) ne souhaite pas le développement d’exigences de formalisation, mais cette première approche doit permettre de mettre en place un vocabulaire et des notions, qui faciliteront la compréhension des notions et concepts qui seront étudiés ultérieurement.

G. Hatab, S. Nony

Autres articles de la rubrique Année 2004

  • CONSEIL SUPÉRIEUR DE L’ÉDUCATION DU 1ER DÉCEMBRE 2004
    Technologie collège. Le préambule du programme, et le programme de Sixième ont été présentés. Le CSE n’a qu’un avis consultatif. L’alternative était la suivante : laisser le texte d’origine en l’état,... Lire la suite (Décembre 2004)
  • Mathématiques en STG
    Le SNES a rencontré le groupe chargé du programme de mathématiques en STG. Selon les spécialités de Terminale, l’horaire de mathématiques de Terminale sera de deux ou trois heures. Le programme de... Lire la suite (Décembre 2004)
  • SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES
    Les sciences économiques et sociales et la filière ES risquent de payer un très lourd tribut si le projet de loi devait être maintenu en l’état. Le nouveau projet de loi présenté par le ministre de... Lire la suite (Décembre 2004)
  • Langues vivantes : baccalauréat 2005
    Des modifications des épreuves écrites de langues vivantes du bac 2005 avaient été annoncées à des collègues par des IPR. Le SNES avait adressé un courrier au doyen de l’inspection générale pour lui... Lire la suite (Décembre 2004)
  • BACCALAURÉAT : Quand moderniser rime avec casser
    Le ministère annonce sa volonté de moderniser le baccalauréat. Hélas ! pour lui moderniser signifie simplement diminuer le nombre d’épreuves et non repérer les savoirs, savoir-faire et autres... Lire la suite (Décembre 2004)