Actualité théâtrale

Jusqu’au 19 janvier 2013 au Théâtre Le Monfort

« Par hasard et pas rasé »

Entrez, entrez, vous êtes au cabaret ! Autour de petites tables se pressent des jeunes, et des moins jeunes, qui boivent un verre en discutant. Un homme fend la foule, il est Franckie, un chanteur un peu solitaire, un peu désabusé qui court le cachet dans des bars et des bals. Trois musiciens suivent, vont boire une petite mousse ou un alcool fort, deux filles viennent les rejoindre. Tout ce petit monde est en retard, mais les choses s’installent peu à peu et Franckie commence à chanter. Au répertoire Gainsbourg, mais celui d’avant Gainsbarre.
Pas rasé, la cigarette vissée au coin des lèvres dès qu’il lâche le micro, Philippe Duquesne est Franckie. Il a fait partie de la troupe des Deschiens mais a aussi joué pour bien d’autres metteurs en scène. Il n’imite pas Gainsbourg, mais il l’incarne par la démarche, les gestes et il chante. C’est du théâtre, mais c’est aussi un concert où l’on retrouve les chansons que l’on aime, Harley Davidson, la Javanaise ou le Poinçonneur des Lilas mais aussi d’autres que l’on connaît moins ou que l’on découvre. Franckie et Gainsbourg se télescopent, on croise les égéries du second avec tendresse, humour ou nostalgie. La mise en scène de Camille Grandville crée une atmosphère tantôt festive tantôt bluesy. L’humour, la gaîté et le tonus des deux choristes, la présence en vidéo d’Anne Benoît et de Yolande Moreau, un pianiste forte tête, tout concourt à offrir à Philippe Duquesne un bel écrin pour ce spectacle. On le connaissait bon acteur, il s’avère être aussi un très bon interprète des chansons de Gainsbourg et l’on sort du Monfort sur un petit nuage.
Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 20h30, sauf le 25/12 et le 1/1
Le Monfort Théâtre
106 rue Brancion, 75015 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 56 08 33 88
www.lemonfort.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « We love arabs »
    Hillel Kogan est un artiste engagé. Il est à la fois danseur, chorégraphe, interprète, acteur, concepteur et dramaturge mais cette accumulation de titres qui lui ont valu de nombreuses récompenses... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « La nostalgie des blattes »
    Sur un plateau nu, une estrade, et sur cette estrade, assises sur deux simples chaises, deux femmes plus très jeunes. La plus ancienne dans son poste voit arriver la remplaçante avec une belle dose... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Trahisons » de Harold Pinter
    Jerry et Emma se retrouvent devant un verre deux ans après leur rupture. Leur embarras n’a d’égal que l’émotion de se revoir. Pendant des années, alors qu’une amitié sincère et de très longue date liait... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Les deux frères et les lions »
    Une ambiance très british avec chansons traditionnelles, thé et scones, nous accueille pour ce conte inspiré d’une histoire vraie, dont les héros sont encore vivants. Deux jumeaux habillés de la même... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Novecento »
    Novecento est un conte qui nous entraîne sur un paquebot transatlantique, à la rencontre de Novecento, né et abandonné sur le piano de la salle de bal du bateau, devenu un musicien de génie et qui... Lire la suite (Septembre 2017)