Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Vincent Patar et Stephane Aubier (Belgique)

"Panique au village" Sortie en salles le 28 octobre

Quand Cowboy et Indien décident de souhaiter un joyeux anniversaire à Cheval, nous pouvons être sûrs, qu’en professionnels du désordre qu’ils sont, le chaos sera de la partie. Commandant sur briquenet.com 50 millions de briques, au lieu des 50 nécessaires à la construction du barbecue, c’est un ouragan de catastrophes qui va s’abattre sur le petit village, empêchant Cheval de filer le parfait amour avec madame Longrée, le professeur de musique qui sait où acheter les casquettes "I love Mozart".
"Panique au village" fut d’abord une série d’une vingtaine de courts métrages diffusés sur Canal+ en 2003, dont certains sont visibles sur le net. Pour réaliser leur long métrage, les auteurs ont choisi de développer l’un des épisodes préférés des amateurs "Les voleurs de cartes".
La technique d’animation de volumes image par image (stop motion) qui consiste à filmer une scène à l’aide d’une caméra qui ne prend qu’une seule image à la fois et à déplacer légèrement les objets à animer entre deux images est à nouveau utilisée. Les figurines en plastique, en nombre impressionnant (900 figurines en plasticine ont été nécessaires pour animer les 3 héros), restent la plupart du temps sur leur socle, donnant l’impression de se déplacer en planche à roulettes. Les proportions entre les objets sont à l’image du film, complètement farfelues. Janine, prépare pour son mari Steven, de gigantesques tartines de nutella, 10 fois plus grandes qu’elle, et les pièces d’habitation sont bien plus grandes que la maison de laquelle elles font partie.

Non sens, humour décalé et histoire d’amour contrariée sont la matière de ce long métrage dont on souhaiterait simplement qu’il nous laisse reprendre notre souffle entre deux gags.
Bruno Poelvoorde prête sa voix au fermier Stevens, Bouli Lanners au facteur et la délicieuse Jeanne Balibar à la délicate et délicieuse Madame Longrée, pour qui tous les spectateurs ont les yeux de Cheval.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « A Ciambra »
    A quatorze ans, Pio est un garçon qui n’a pas froid aux yeux et il est déjà très au fait des choses de la vie. Prenant modèle sur ses aînés et pressé de grandir, il se comporte en adulte, fume, boit et... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Kiss and cry »
    A quinze ans, Sarah reprend un entraînement intensif de patinage sur glace au Club de Colmar où sa mère a emménagé pensant que sa fille y atteindrait un niveau tel qu’il lui ouvrirait les portes de... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Les hommes d’argile »
    Sulayman est un jeune homme heureux. Il se contente de peu, vit en parfaite harmonie avec la faune et la flore de sa région. Il aime pétrir l’argile et faire naître de ses mains des objets et des... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Gauguin, voyage de Tahiti »
    En 1891, Gauguin décide de quitter sa famille aimée, ses compagnons peintres et de partir pour Tahiti où il imagine, selon une image idéalisée des îles, qu’une vie facile lui permettra de se consacrer... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Home »
    A sa sortie de prison, Kevin dix-sept ans, est recueilli par sa tante et son oncle. Ce placement en famille et un stage en plomberie devraient permettre un nouveau départ à cet adolescent bien... Lire la suite (Septembre 2017)