US 709 du 11 juin 2011

Orléans-Tours : lycées de Gien et de Montargis en colère et... à vélo !

Le 8 juin 2011,
une centaine de
manifestants se sont
retrouvés devant le
rectorat d’Orléans :
derrière les banderoles
du SNES et de la FSU,
certains avaient
des vélos. Ils venaient
du lycée de Gien,
accompagnés de parents d’élèves et d’une élue au conseil régional. En route, leur relais
vélo avait été rejoint par des collègues de Montargis. Tous protestaient contre les quatre
suppressions de postes de profs et d’AED au lycée de Gien (pour 56 élèves de plus !), et les
neuf suppressions au lycée de Montargis. Après deux votes contre en CA, une audience au
rectorat, de nombreux courriers aux élus, une journée « lycée mort », où 80 % des
enseignants et 100 % de la Vie scolaire étaient en grève, ils ont pédalé pour montrer qu’ils
ne se résignent pas. Le SNES Orléans-Tours a fait de ce 8 juin une « journée académique
des colères du secondaire ».

Autres articles de la rubrique US 709 du 11 juin 2011