Actualité théâtrale

Jusqu’au 9 mai, au Théâtre du Lucernaire

’’On avait dit pas la famille’’ mais comment faire autrement ?

Dans On avait dit pas la famille, Eva Gruber, comédienne, chanteuse et auteur nous fait grimper dans son arbre généalogique et découvrir des personnages aussi attachants que cocasses. La mise en scène d’Estelle Lesage est à la fois simple et originale, efficace et poétique. C’est une danse de ferraille où s’agitent des pupitres et où se lient et se délient des histoires drôles et touchantes. L’interprète y passe du chanter au parler avec souplesse et maîtrise, les chants yiddish ou encore le rap trouvent parfaitement leur place dans le récit. De Berlin à Tel Aviv en passant par Varsovie jusqu’au Pigalle des années 70 c’est à un voyage dans le XXème siècle qu’Eva Gruber nous invite, à travers les siens. Elle nous raconte sa famille avec pudeur, bienveillance et sans aucun voyeurisme. On rit des situations, des personnages, des anecdotes puis on laisse son cœur s’alourdir légèrement aux moments les plus difficiles. Un très joli spectacle.
Tristan CECILLE

Du 18 mars au 9 mai, du mardi au samedi à 21h, dans la salle paradis du Lucernaire

Le Lucernaire
53 rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 45 44 57 34
www.lucernaire.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Cendrillon »
    A la mort de sa mère, une très jeune fille croit l’entendre lui demander, si elle veut espérer la garder quelque part à ses côtés, de ne jamais cesser de penser à elle plus de cinq minutes. Elle suit... Lire la suite (Juin 2017)
  • Cirque Romanès
    "Si tu m’aimes plus, je me jetterai par la fenêtre de la caravane" , nouvelle création du cirque tsigane Romanès, nous fait revivre un cirque des origines, fragile et gracieux, où la moindre... Lire la suite (Juin 2017)
  • « Intimité publique »
    Les lettres et les journaux intimes révèlent la personnalité d’un écrivain, des moments particuliers de sa vie et aussi ses questionnements littéraires. Le cycle Intimité publique présente sous forme... Lire la suite (Juin 2017)
  • « Clair de femme »
    Ils se heurtent sur un trottoir, lui dont la femme est en train de mourir d’un cancer, elle dont la petite fille est morte dans un accident de la voiture que le père de l’enfant conduisait. Ils vont... Lire la suite (Mai 2017)
  • « L’Ombre de Stella » de Pierre Barillet
    Une nouvelle critique pour une pièce déjà évoquée : « L’ombre de Stella » Auteur de pièces devenues des classiques du théâtre de Boulevard telles « F leur de Cactus » ou « L’or et la paille » , Pierre... Lire la suite (Mai 2017)