Archives 2009

Octobre 09 :modèle de lettre aux élus

Madame, Monsieur, le député

Madame, Monsieur le Sénateur

Les personnels du (Collège, Lycée, CIO de……….) tiennent à vous faire part de leur fort mécontentement sur la manière dont sont traitées aujourd’hui les questions éducatives dans notre pays.

Le dernier épisode de l’examen de la loi sur l’orientation et la formation professionnelle est emblématique de cette tentative de passage en force et de contournement de l’avis majoritaire des personnels.
Alors qu’aucune discussion n’a été engagée à ce jour par le Ministre de l’Education Nationale, comment admettre que soient prises des décisions graves, tranchant prématurément dans des débats sensibles mettant en cause l’avenir des jeunes, le statut et les missions des personnels ?

L’extension de mesures concernant initialement les salariés et les demandeurs d’emploi aux collégiens et aux lycéens revient à externaliser les missions de conseil et d’accompagnement de l’orientation et à dessaisir l’Education Nationale et ses instances paritaires de tout contrôle sur la formation professionnelle et technologique et sur l’évolution des missions des personnels.
Cette loi anticipe une déréglementation, expérimentée à grands renforts de subventions, dans le cadre des préconisations du Livre Vert pour la jeunesse.

Ici on va payer des jeunes pour qu’ils aillent à L’Ecole ; là, on va créer une nouvelle fonction de « super CPE » polyvalent mais contractuel, pour remplacer à lui tout seul les membres des équipes pluri professionnelles de suivi (Co-Psy et Assistantes sociales) que l’on tente toujours de transférer aux régions ; Là, encore, on prévoit de transmettre, sans recueillir l’avis des parents, des données confidentielles détenues par l’Education Nationale, à des organismes divers (Missions locales, CFA, associations ou autres), sous prétexte de risque de décrochage.

Toutes ces mesures portent des coups sans précédent aux missions de l’Ecole et aux valeurs qu’elle porte. Elles se mettent en place dans un contexte d’annonces de suppression de milliers d’emploi au prochain budget, dans l’Education Nationale.

En tant qu’élu de la Nation, vous ne pouvez ignorer l’inquiétude des personnels et des parents quant à l’avenir de l’Ecole. Contrairement aux discours, les décisions prises montrent clairement l’organisation d’un système éducatif à deux vitesses : Instrumentalisation de l’orientation pour une dérivation en douceur et un accompagnement social, vers des emplois non qualifiés et précaires pour les élèves en difficulté dès le collège ; Parcours ciblés jusqu’au Bac+2 pour ceux qui auront réussi tant bien que mal à entrer en seconde. La réforme des lycées est au cœur de cette problématique.

Nous souhaitons, Madame , Monsieur, le député (le sénateur) que l’avis des organisations représentatives que se sont données les personnels pourra être entendu et qu’un véritable débat sera ouvert avec les parents et les jeunes afin de défendre et promouvoir le service public d’Education et d’orientation.

Nous sommes à votre disposition pour l’engager dès maintenant et vous prions de croire à l’assurance de nos salutations les meilleures

pour télécharger ce modèle de lettre à adapter en fonction de vos envois ( individuels ou par équipe CIO ou établissements ) cliquer ci- dessous

lettre aux élus

Autres articles de la rubrique Archives 2009