Matériel

Note de service N° 81-214 du 13 mai 1981

La sécurité en Technologie au collège
Conditions d’utilisation par les élèves des matériels dont sont équipés les collèges dans le cadre de l’enseignement de l’éducation manuelle et technique et de l’option technologique industrielle.

Texte adressé aux recteurs et aux inspecteurs d’académie, directeurs des services départementaux de l’éducation, et aux chefs d’établissement.
Conditions d’utilisation par les élèves des matériels dont sont équipés les collèges dans le cadre de l’enseignement de l’éducation manuelle et technique et de l’option technologique industrielle.

La mise en place de nouveaux programmes d’éducation manuelle et technique et d’option technologique industrielle à la rentrée scolaire 1981 entraînera l’utilisation de matériels nouveaux dont la liste a été fixée par la circulaire no 80-267 du 24 juin 1980.
La présente note de service a pour objet de préciser dans quelles conditions les élèves pourront utiliser ces matériels ainsi que ceux résultant d’équipements antérieurs à cette circulaire.

I. RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES

1° Équipement de la salle

Le réseau de distribution d’énergie électrique alimentant les machines doit comporter un dispositif interdisant la mise sous tension en dehors de la présence du maître.

2° Utilisation des matériels

Lors de l’utilisation de toute machine fixe ou portative possédant des organes en mouvement mus par une source d’énergie autre que la force humaine les élèves doivent impérativement :

- Porter un vêtement non flottant (manches étroites, absence de revers larges, vêtement boutonné...), évitant ainsi le risque d’entraînement du vêtement par l’organe mobile ;

- Eviter tout élément flottant tel que chevelure, foulard, etc.

Pour toute opération susceptible de produire des projections (copeaux, poussières), le professeur doit s’assurer que les élèves portent les lunettes prévues à cet effet : lunettes claires pour toutes opérations ne mettant pas de flamme ou rayonnement en jeu, lunettes fumées pour brasage ou soudage.

Pour toute opération présentant un risque de blessure ou de brûlure, le professeur doit s’assurer que les élèves utilisent les tabliers de protection et les gants prévus à cet effet.

II. RECOMMANDATIONS PARTICULIÈRES SUR L’UTILISATION PAR LES ÉLÈVES DES MATÉRIELS FIGURANT SUR LA LISTE FIXÉE PAR LA CIRCULAIRE DU 24 JUIN 1980

Il convient de respecter les règles de sécurité suivantes, lors de l’utilisation des matériels énumérés ci-dessous :
Dans tous les cas il convient d’adapter le travail autorisé aux capacités physiques des élèves concernés.

Perceuse sensitive Pour un perçage dans un métal au-dessous d’un diamètre de 4 mm, si la pièce travaillée est de petite dimension, elle doit être maintenue dans un étau à main ou dans l’étau de la perceuse. Pour un perçage dans un métal au-delà d’un diamètre de 4 mm la pièce travaillée ainsi que son support éventuel (étau par exemple) doivent impérativement être fixés à la table de la machine.Les élèves doivent utiliser des lunettes claires.
Perceuse portative mixte Le perçage dans un métal n’est autorisé pour les élèves que pour des trous de diamètre maximal égal à 4 mm en classe de Sixième et Cinquième et 6 mm en classe de Quatrième et Troisième.Les élèves doivent utiliser des lunettes claires.
Cisaille à carton Un seul élève doit être occupé à son utilisation près de la machine. Il y a lieu d’adapter, s’il n’existe pas, un dispositif permettant le verrouillage de la lame en position basse
Cisaille-guillotine, plieuse, poinçonneuse Sur ces machines actionnées essentiellement par la force humaine, le port des tabliers et gants est obligatoire pour éviter d’éventuelles coupures occasionnées par le bord tranchant des tôles
Pince à souder Les élèves doivent utiliser des lunettes claires et porter des gants pour la manipulation des pièces.
Soudage-brasage Les élèves doivent utiliser des lunettes fumées et porter des gants et un tablier de protection.
Ponceuse à disque portative L’utilisation de cette machine est interdite aux élèves de Sixième. Les élèves doivent utiliser des lunettes claires et porter un gant à la main qui ne commande pas la machine.

Pour les autres élèves, les règles de sécurité suivantes sont à respecter :

Touret à meuler Le professeur doit s’assurer :De l’état de la meule : toute meule présentant un éclat consécutif à un choc ou à une fausse manoeuvre doit être changée ;De la présence du carter de protection réglementaire ;Du bon réglage du support de pièce qui doit toujours être réglé au plus près de la meule ;De l’utilisation de lunettes claires et du port de gants.
Machine-outil polyvalente L’utilisation des machines polyvalentes requiert d’abord un « apprentissage de conduite » en petits groupes pour :La connaissance des organes de manoeuvre et de réglage de la machine ;L’acquisition de réflexes (utilisation de l’arrêt d’urgence notamment) ;La mise en oeuvre de la sécurité de la machine (carter de protection du mandrin, carter de protection générale) ;Le montage et le démontage des outils coupants. L’utilisation par les élèves est subordonnée aux quelques enseignements technologiques de base concernant l’utilisation des outils coupants, les vitesses de coupe, la fixation des pièces à travailler sur la machine, ou à un réglage effectué par le professeur.Sur cette machine, aucun usinage ne doit être effectué sur une pièce non bridée. Les élèves doivent utiliser des lunettes claires.
Scie alternative Les élèves doivent porter des gants. Deux élèves au maximum doivent se tenir près de la machine, occupés à son utilisation ou sa surveillance.
Scie sauteuse portative Le professeur doit s’assurer du parfait état de la lame et de sa fixation. Un apprentissage du maniement doit précéder l’utilisation par un élève. Afin d’éviter des utilisations dangereuses, l’élève doit expliquer au professeur l’utilisation projetée. Les élèves doivent utiliser des lunettes claires et porter un gant à la main qui ne commande pas la machine. La machine ne doit rester branchée que le temps strictement nécessaire à l’utilisation.
Tronçonneuse portative à disque Le professeur doit s’assurer du parfait état du disque. Un apprentissage du maniement doit précéder l’utilisation par un élève. Afin d’éviter des utilisations dangereuses, l’élève doit expliquer au professeur l’utilisation projetée. Les élèves doivent utiliser des lunettes claires. La machine ne doit rester branchée que le temps strictement nécessaire à l’utilisation.

III. MATÉRIELS RÉSULTANT D’ÉQUIPEMENTS ANTÉRIEURS À LA CIRCULAIRE DU 24 JUIN 1980.

Les règles de sécurité définies ci-dessous concernent les matériels implantés dans les collèges antérieurement à ceux figurant sur la liste fixée par la circulaire du 24 juin 1980 et maintenus en service.

Cisaille à carton, à levier, plieuse

Pour certaines de ces machines, il est nécessaire de prévoir :
Un carter arrière de protection, le contrepoids pouvant s’avérer dangereux ;
Un dispositif permettant le verrouillage après utilisation.

Tour et fraiseuse de classe T II et F II et supérieur, meuleuse, tronçonneuse d’établi à scie

L’utilisation de ces matériels est interdite aux élèves de la Sixième à la Troisième.

Soudure à l’arc

Son utilisation est interdite aux élèves de Sixième et de Cinquième.
La protection contre les rayons ultra-violets et infra-rouges doit être assurée par écran total.

Soudage oxyacétylénique

Son utilisation est interdite aux élèves de Sixième et de Cinquième.
Il doit être mis en service en présence du professeur.

IV. MACHINES INTERDITES AUX ÉLÈVES

L’utilisation des machines à bois équipant les salles EP 1 ou EP 1/ALTI mixtes (scies à ruban, dégauchisseuses, raboteuses ou combinées deux fonctions) est strictement interdite aux élèves.
Ces machines doivent être munies de protecteurs homologués.
Elles doivent être utilisées dans un local aménagé à ce seul effet. A défaut, il convient qu’une séparation délimite une zone à laquelle les élèves ne peuvent avoir accès. La préparation et le façonnage des bois doivent s’effectuer en dehors de la présence des élèves.
Toutefois, les machines précitées peuvent éventuellement servir de support dynamique en vue d’expérimentations ou de démonstrations menées par le professeur.

V. RECOMMANDATIONS PARTICULIÈRES A L’EMPLOI DE L’ÉLECTRICITÉ

Les objets fabriqués utilisant l’électricité en « basse tension » (110 ou 220 V monophasé, 220 ou 380 V triphasé) sont obligatoirement conçus et réalisés conformément aux normes en vigueur concernant la protection contre les chocs électriques, soit en classe 1, soit en classe 2. Voir norme NFC 20-0-30.
En basse tension, le professeur doit obligatoirement procéder lui-même aux vérifications d’isolement préalablement à la mise sous tension de l’appareil. Il effectue lui-même la première mise sous tension.
Les montages expérimentaux alimentés en basse tension requièrent les mêmes précautions que ci-dessus.
Les objets fabriqués ou montages expérimentaux en très basse tension (<= 50 V) sont librement manipulés par les élèves à condition d’être alimentés par des sources de courant entièrement isolées du réseau de distribution EDF (transformateurs d’isolement, batterie d’accumulateur...).
Les auto-transformateurs sont proscrits pour délivrer la très basse tension (TBT).
Cette note de service se substituera à la circulaire no 79-295 du 17 septembre 1979 à partir de la rentrée 1981 pour les classes de Quatrième et à partir de la rentrée 1982 pour les classes de Troisième.

(BO no 24 du 18 juin 1981.)

Autres articles de la rubrique Matériel