Actions

Nice : Refusons l’inacceptable et continuons le combat : (mardi 21 juin 2005)

A la prochaine rentrée, la situation de l’emploi des contractuels devient vraiment préoccupante. A cette date, nous pouvons déjà prévoir un taux de chômage important laissant à l’écart des centaines de collègues sans emploi.

Les non-titulaires sont-ils prêts a réagir face aux attaques d’un gouvernement qui n’a aucune scrupule à jeter vacataires et contractuels comme de vulgaires mouchoirs en papier ?

Un avenir des plus pessimistes pour les non-titulaires !!!

* Titularisations sont bloquées par l’absence de perspective après le plan Sapin * Fermetures massives de concours internes pour 2006 et 2007 * Attente du texte sur le CDI dans la FP

Il est scandaleux que les titularisations, via la loi Sapin, aient été fortement réduites et que le gouvernement refuse pour l’heure d’examiner tout nouveau dispositif de titularisation, renvoyant les non-titulaires aux seules voies de ‘l’externe ou de l’interne.

Nous ne pouvons accepter que soit mis un trait sur des mesures de titularisations qui ont permis jusqu’à aujourd’hui de prendre en compte l’expérience et la situation de précarité des non titulaires.

Il est scandaleux de proposer de fausses solutions, sous couvert d’appliquer la directive européenne et d’organiser parallèlement sur le terrain un nouveau recours aux précaires dont la vacation devient la norme. Avec les projets d’un nouveau CDD ouvrant au bout de 6 ans d’ancienneté sur un éventuel CDI, c’est maintenant l’ensemble de l’emploi public qui est visé !!!

Nous devons obtenir de réelles mesures de réemploi pour tous et des perspectives de titularisations. Il est possible et nécessaire de réemployer et de continuer à former tous ces collègues qui ont pleine vocation à être titulaires. Le Rectorat applique la politique gouvernementale de destruction du service public d’éducation et d’éradication des contractuels. Les conséquences de cette politique sont désastreuses. Notre avenir est menacé et de multiples interrogations restent sans réponse. Nous devons refuser d’avoir à choisir entre chômage et précarité.. Nous voulons des mesures d’urgence dans la dignité et la transparence, au lieu d’appliquer de façon inhumaine ce vaste programme de « dégraissage ».

Le 24 mai a eu lieu au Rectorat de Nice un Groupe de travail à la demande du SNES-FSU. Lors de ce GT, nous avons rappelé la situation gravissime dans laquelle se retrouvent les personnels précaires de l’Éducation Nationale et l’absence de réelles perspectives de titularisation. Nous avons fait état de l’absence de réponses aux aspirations des contractuels et souligné les dérives préjudiciables des variations de contrat (de contractuel à vacataire) et du recours massif aux vacations en début d’année. Le Rectorat insiste sur le fait que seules les personnes qui auront travaillé dans l’année pourront saisir des vœux et figureront sur le listing d’affectation. Ces mesures, qui visent à ne réemployer que ceux qui ont travaillé dans l’année laissent sur la touche les contractuels qui ont refusé des vacations et ceux qui n’ont pas eu la chance d’être recrutés dans l’année.

De ce fait des contractuels ayant une forte ancienneté ne sont plus prioritaire et se voient devancés par des vacataires ou des néo-recrutés. Comme injustice on ne fait pas mieux diviser une catégorie dont le combat reste le même. Nous avons dénoncé ce scandale et après une négociation difficile, nous avons quand même obtenu (dans un 1er temps, car la lutte ne s’arrête pas) :  que les collègues qui n’ont pas eu de poste cette année et qui souhaitent continuer à faire des remplacements en 2005/2006, pourront faire parvenir au Rectorat un courrier pour renouveler leur candidature en précisant leurs disponibilités et qu’ils figurent sur un deuxième listing et gardent leur barème.

 La prise en compte des années de surveillance (MI-SE) : 2 points par an

 L’assimilation d’un contrat de 10 mois à 12 dans le calcul de l’ancienneté du barème

 La prise en compte de la vacation dans le barème

 Un GT d’affectation pour les contractuels qui se tiendra fin août - début septembre

 L’étude de la mise en place d’une cellule d’accueil des non-titulaires durant la première semaine de septembre afin d’éviter les cafouillages de l’année dernière.

Le SNES fera tout son possible pour récupérer les collègues lésés par ce système injuste et ne laissera pas affaiblir la lutte que nous devons mener, tous ensemble, contre la précarité. Il continuera à mener le combat contre la précarité, au sein de ces groupes de travail, mais aussi dans la rue. Plus que jamais, la mobilisation de tous s’impose (titulaires et non-titulaires).. Une Assemblée Générale de non-titulaires aura le 24 juin à 18 heures A la Bourse du Travail à Draguignan..

Le collectif des non-titulaires du SNES appelle tous les personnels non-titulaires (Ma, Contractuels, Vacataires, Gréta, Mgi, Fca ) à venir massivement nous rejoindre pour décider, tous ensemble des action à mener.

AFFECTATION : Un GT d’affectation pour les MA aura lieu vers le mi-juillet et un GT d’affectation pour les contractuels se tiendra fin Août.

Pour le collectif des non-titulaires du SNES

Jean-Louis INNOCENTI et Chritine CIVIER

Autres articles de la rubrique Actions