Actions

Montpellier : Réponse à la lettre aux éducateurs (vendredi 26 octobre 2007)

Monsieur le Président,

Je suis non titulaire de l’éducation nationale depuis six ans et vous m’avez oubliée. J’aime mon métier et ne veux en envisager un autre, les arts plastiques sont une discipline particulièrement difficiles à enseigner et demande une grande ouverture d’esprit. Pour la deuxième année je ne ferais pas la rentrée et devrai encore une fois faire des remplacements loin de chez moi, dans des conditions toujours inconnues jusqu’au jour J (s’il y en a un). Ma motivation s’étiole, cette non reconnaissance me fais perdre confiance, moi qui ai toujours défendu l’éducation nationale, aujourd’hui je n’ai plus d’argument pour le faire. Je travaille évidemment le capes mais le peu de postes offerts me laisse peu de chance. Monsieur le Président, croyez au professionnalisme des non titulaires, reconnaissez nous comme de véritables enseignants, ne nous laissez pas au chômage. Sincères salutations H.A

Secteur Non-titulaires National

Autres articles de la rubrique Actions