US 768 du 4 mars 2017

Maths : analyse très critique de la réforme du lycée

La commission Inter-Irem Université a publié les résultats de son enquête réalisée avec l’APMEP.

Si seules 283 réponses (surtout de professeurs de S) ont pu être obtenues, elles sont conformes à ce que le groupe Maths du Snes-FSU entend lors de ses stages disciplinaires : difficultés énormes en calcul algébrique et littéral dès la Seconde (conduisant à une « incapacité de faire aboutir une résolution de problème »), manque important de méthode et d’automatisme, notion de nombre non maîtrisée, confusion « entre conjecture et démonstration ainsi qu’entre cas particuliers et démonstration »...
Pourtant, les objectifs des programmes sont ambitieux, mais sont perçus comme des « incantations stériles ». Ainsi, les collègues estiment que le raisonnement déductif devrait être introduit plus tôt. Il est aussi reproché « trop de géométrie repérée qui dénature la géométrie elle-même ». Les statistiques semblent se faire au détriment de l’analyse, même si certaines notions sont utiles en Première. Et ce ne sont là que quelques extraits...

BILAN NÉCESSAIRE

L’évaluation finale est aussi discutée : les exigences du bac semblent être bien en deçà des objectifs des programmes. Certes, les programmes du lycée ne sont pas seuls responsables de cette situation. Mais, alors que les études internationales (parfois discutables) pointent la faiblesse des élèves français en mathématiques (alors que nombre d’entreprises internationales installent en France leurs laboratoires pour la qualité de ses mathématiciens !), il aurait mieux valu, avant de réformer primaire et collège, faire un bilan de l’état du lycée. Par ailleurs, la chasse au formalisme qui accompagne depuis des années les programmes devrait peut-être faire place à une réflexion sur la finalité de l’enseignement des maths, en l’accompagnant de vrais moyens.

Jean-François Clair, Joël Georges

Autres articles de la rubrique US 768 du 4 mars 2017

  • Colloque national "Repenser le lycée"
    Autonomie des établissements, recrutement des enseignants, temps de travail, rémunération, premier degré sont les sujets de prédilection des candidats à la présidentielle. Bien peu de choses en vérité... Lire la suite (Mars 2017)
  • Bonnes notes : devoir d’honnêteté
    Les médias ont largement relayé la demande d’un syndicat lycéen de faire interdire le site « bonnenote », sur lequel il est possible de commander un devoir donné à faire à la maison. L’interdiction... Lire la suite (Mars 2017)