Maître-auxilliaire

Maîtres -auxiliaires : une longue tradition d’action syndicale, des acquis mais aussi des droits à conquérir !

Alors que les maîtres auxiliaires étaient plus de 60000 dans les années 80, avant la création de titulaires remplaçants, ils étaient prés de 40000 dans les années 90. Ces années ont été marquées à la fois par un chômage massif et d’importantes batailles syndicales pour les recrutements, l’emploi, contre les heures supplémentaires.

L’histoire c’est aussi une formidable mobilisation des Ma, du Snes, de ses sections syndicales de chômeurs et de la Coordination nationale des MA qui imposèrent le réemploi de milliers de collègues en 1997, avancée plutôt inédite dans le paysage social.

L’action a permis aussi d’obtenir des plans de titularisation, mettant en œuvre de nouvelles voies, prenant davantage en compte l’expérience et l’ancienneté. Malgré leurs insuffisances, ces plans ont permis de titulariser prés de 25000 collègues, hors concours statutaires, dont 10350 par le plan « Perben » et 14066 par le plan « Sapin ».

Et maintenant ?

Les Ma ? Comme oubliés !

Le recours à de nouveaux précaires depuis 1997, contractuels et vacataires, les suppressions de milliers d’emplois, les réformes en cours à la Fonction publique feraient presque passer les quelques 2000 Ma recensés, dont la grande majorité bénéficient d’un CDI, pour des privilègiés.

Nous ne sommes pas d’accord !

Les conditions de travail sont dégradées, avec des remplacements de plus en plus éloignés. La rémunération est aussi scandaleuse !
Par ailleurs, si la grande majorité des Ma a obtenu un CDI, celui ci ne garantit pas l’emploi et aucune perspective de titularisation. Le concours interne est même fermé dans certaines disciplines.

Il faut continuer à agir tous ensemble pour ne pas subir des reculs ( maintien du réemploi à temps complet) et aboutir à un plan de titularisation.

- Les mandats du Snes

Autres articles de la rubrique Maître-auxilliaire

  • Rémunération et avancement des maîtres auxiliaires
    Les promotions des MA peuvent suivre deux modalités : à l’ancienneté, tous les 3 ans jusqu’au 4ème échelon puis tous les 4 ans à partir du 4ème échelon au choix (avancement plus rapide) , tous les... Lire la suite (Septembre 2008)
  • Droits et obligations des MA.
    Le Mémo des non-titulaires édité par le SNES contient de nombreuses informations. Maîtres auxiliaires : définition Décret n° 62-379 du 3 avril 1962. Circulaire n° 91-0355 du 18/02/1991. Sont... Lire la suite (Août 2008)