US 684 du 19 septembre 2009

Lycée : le ministre s’obstine

Luc Chatel continue
d’annoncer vouloir mettre
en oeuvre une réforme
du lycée à la rentrée prochaine.

Les grands objectifs de cette réforme seraient
définis d’ici la fin du mois, une consultation
sur les « questions techniques » prendrait deux
mois, et déboucherait sur une communication
ministérielle début janvier pour un projet couvrant
les trois années du lycée.

Contraint par ces délais, le ministère laisse
entendre qu’il ne touchera ni aux contenus des
programmes ni aux horaires disciplinaires. Que
reste-t-il alors à réformer ? Options de détermination,
accompagnement, orientation ?

Comment peut-on prétendre améliorer réellement
la réussite des élèves sans traiter la question
des contenus disciplinaires, des pratiques pédagogiques,
des conditions de travail des élèves et
enseignants, des taux d’encadrement... ?

On voit clairement que sur ce dossier le gouvernement
est coincé entre les contraintes budgétaires
qu’il s’est imposées et la volonté d’aller
vers les prochaines élections dans un climat
social le plus apaisé possible.

Nous sommes bien loin d’un projet politique
pour l’École considérée comme une priorité
nationale.

Pour le SNES, démocratiser le lycée n’est pas jouer les voies et les séries les unes contre les
autres. Ce sont TOUS les jeunes qu’il convient
d’amener au baccalauréat ! Diffusons et imposons
notre projet « Pour un lycée démocratique »
(plaquette jointe à ce numéro).

Thierry Reygades, Valérie Sipahimalani

Séries STI-STL Le rapport Descoings avait noté l’urgente nécessité de réforme pour les séries technologiques industrielles. Le SNES exige qu’un projet de réforme des séries STI-STL, respectant la diversité de ces formations et leur spécificité, soit mis en débat dans les plus brefs délais. Le ministère devrait reconnaître l’expertise de notre organisation sur ces questions et entendre nos exigences et revendications pour une réforme ambitieuse des séries technologiques industrielles.

Autres articles de la rubrique US 684 du 19 septembre 2009

  • Le SNES a rencontré l’inspection générale de STMS
    Le jeudi 10 septembre, la rencontre a permis d’acter des points importants : l’IG demandera au ministère que les Activités interdisciplinaires (AI) soient évaluées ; elle demandera des consignes... Lire la suite (Octobre 2009)
  • Effectifs pléthoriques, réduction de service
    Les classes à affectifs pléthoriques se multiplient en lycée. À partir de 8 heures de cours devant 36 élèves et plus, tout enseignant bénéficie d’une heure de décharge statutaire. Faites valoir vos... Lire la suite (Octobre 2009)
  • Programmes scolaires : corrigés attendus
    En technologie, les nouveaux programmes dénaturent la discipline et leur mise oeuvre pose problème : aucune formation des collègues, locaux inadaptés, matériel didactique non budgété. Le SNES sera... Lire la suite (Octobre 2009)
  • CPGE : il faut démocratiser
    Les effectifs des CPGE semblent augmenter, avec sans doute un plus grand nombre de boursiers accueillis, mais on observe toujours des disparités entre les lycées. Faute d’une volonté politique... Lire la suite (Octobre 2009)
  • Enseignants-documentalistes
    Pour pallier la vacance d’au moins 460 postes en documentation, les rectorats poursuivent leurs bricolages : reconversion souvent imposée et sans formation, pression sur des collègues en... Lire la suite (Octobre 2009)