US 738 du 8 février 2014

Lycée Pagnol (Athis-Mons, 91)

Mi-janvier, la réception des chiffres
de la DGH a fait l’effet d’une douche
froide : – 28 heures, et pourtant,
autant de classes et d’élèves !
Résultat : suppressions d’un groupe
de l’option théâtre, de deux groupes
de l’option EPS, de l’initiation à
la philo en Première L, de 9 heures
en italien ce qui menacerait la filière L, enfin suppression de
certains dédoublements. Face à ces attaques sans précédent, qui
remettent gravement en cause la diversité de l’offre d’options du
lycée et donc la diversité des voies de réussite des élèves, les
personnels du lycée Pagnol, réunis en assemblée générale,
intersyndicale (SNES, CGT, SGEN-CFDT), ont voté la grève le
vendredi 31 janvier, avec occupation des locaux. Le jeudi 30
janvier, les élèves ont bloqué le lycée pour défendre les options
menacées, le vendredi 31 janvier, 90 % des professeurs étaient en
grève. Après une manifestation devant le lycée, des professeurs
et des élèves se sont rendus à la DSDEN de l’Essonne pour déposer
les lettres de soutien des municipalités de Juvisy et Athis-Mons.

Autres articles de la rubrique US 738 du 8 février 2014