US 733 du 30 août 2013

Lycée <BR> Guère d’amélioration

La rentrée 2013 dans les lycées marque peu de changements avec les années
précédentes, sans guère d’amélioration des conditions d’enseignement et d’étude.

En termes de services et de taux d’encadrement,
les difficultés des années précédentes
sont reconduites : effectifs lourds en classes de
Seconde et de Première, dotations globales
étriquées compliquant l’organisation des
groupes à effectif réduit et celle des emplois du
temps, et mettant en péril le maintien de l’offre
d’options. Devant l’insuffisance des créations de
postes, les rectorats ont géré les flux d’élèves par
des affectations ne correspondant pas aux voeux
des familles et des redéploiements de postes
mettant en difficulté les lycées touchés par les
fermetures. Par ailleurs, en l’absence de
consigne claire du ministère, il est probable
que persistent les tentatives d’attaques sur les
obligations de service : majoration pour groupes
à effectifs restreints, refus d’attribution de
l’heure de décharge pour la première chaire,
difficulté pour obtenir les décharges de laboratoire,
des pondérations de BTS.

Dès la prérentrée, il est indispensable de vérifier
que les services des enseignants et les horaires
des élèves sont réglementaires et conformes
avec la répartition donnée en Conseil d’administration,
et que les effectifs sont tenables.

Dans le cas contraire, il faut intervenir auprès du
chef d’établissement et du rectorat, au besoin avec l’aide de la section académique.

Cette rentrée doit aussi être l’occasion de rappeler
au ministre l’urgence de la remise à plat de
la réforme qui n’a que trop tardé.

Valérie Sipahimalani

Autres articles de la rubrique US 733 du 30 août 2013

  • Langues vivantes : urgence pour le bac
    Le SNES-FSU a rencontré la Direction générale des enseignements scolaires au ministère fin juillet. Il a rappelé fermement son exigence d’épreuves terminales et nationales, et la nécessité de remise... Lire la suite (Septembre 2013)
  • Histoire-Géographie
    L’Inspection générale et la Direction générale des enseignements scolaires ont rencontré les organisations syndicales la semaine précédant la rentrée pour discuter de propositions d’allègements des... Lire la suite (Septembre 2013)
  • BAC 2013 : des ajustements nécessaires
    Le taux de réussite au baccalauréat 2013 s’élève à 86,8 %, en hausse de 2,4 points par rapport à 2012. Que les élèves de Terminale soient plus nombreux que jamais à réussir l’examen peut être lu comme... Lire la suite (Septembre 2013)